Abonnez-vous


Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Institut culinaire de France : vers des formations dédiées au management des « arts sucrés »

Institut culinaire de France : vers des formations dédiées au management des « arts sucrés »

Par Centre Inffo

Fondé par le groupe Galileo Global Education, l’Institut culinaire de France ouvrira ses portes en janvier 2020 à Bordeaux, puis en septembre 2020 à Sceaux (Île-de-France). Il proposera des formations en boulangerie, en pâtisserie, en chocolaterie-confiserie et en « management des arts sucrés ».

De la nutrition à la biochimie, en passant par le design culinaire, la gestion et le marketing – et le coaching, avec le Cours Florent (qui fait également partie du groupe Galileo) –, l’Institut culinaire de France revendique une double approche, entrepreneuriale et culinaire, pour « lier richesse technique, nutrition et management ».

« L’engouement pour les arts culinaires est un dénominateur commun mondial, indique Zakari Benkhadra, directeur d’Institut culinaire de France, dans un communiqué. Face à une formation française parfois engourdie et des millions de postes dans l’hôtellerie-restauration à pourvoir dans le monde, notre ambition est de devenir l’acteur majeur incontournable national et international de l’enseignement des arts culinaires. »

Institut culinaire de France s’adresse aux jeunes mais aussi aux demandeurs d’emploi et aux personnes en reconversion professionnelle. Il prévoit de privilégier une « approche empirique » en proposant sept heures en laboratoire par jour, près de 300 heures de formation entrepreneuriale par an et six mois de stage en entreprise chaque année.

Le groupe annonce que les apprenants seront encadrés par des professionnels reconnus (Meilleurs ouvriers de France, chefs renommés, etc.) et que les formations s’inscriront dans les temps forts de la profession : Salon du chocolat, Salon de la pâtisserie, Taste of Paris, Sirha (Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation, à Lyon), etc.

Un ancrage international

L’ancrage de l’école au sein de Galileo Global Education, groupe mondial d’enseignement supérieur privé, explique que les formations seront prodiguées en français et en anglais (cinq bachelors en anglais et six programmes internationaux intensifs). À terme, l’objectif est que 70 % des inscrits soient « internationaux ».

En France, plus de 200 000 emplois sont à pourvoir dans le secteur de l’hôtellerie-restauration. Les employeurs sont confrontés à des profils aux compétences parfois incomplètes, ou inadaptées aux attentes du marché. « Le pâtissier, le chocolatier ou le boulanger de demain sera créateur, manager, recruteur, coach, gestionnaire et vendeur », prévient le groupe Galileo.

par François Boltz, Centre Inffo, 2019

Partager ce contenu

© 2019 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement