Abonnez-vous


Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Myriam El-Khomri engage des travaux pour valoriser les métiers du grand âge

Myriam El-Khomri engage des travaux pour valoriser les métiers du grand âge

Par Centre Inffo

La ministre des Solidarités et de la Santé a confié à Myriam El-Khomri une mission sur les métiers du grand âge. Lancé officiellement mercredi 3 juillet, ce projet vise à identifier les besoins en compétences dans le secteur du soin et de l’accompagnement des personnes âgées, à adapter les formations et à renforcer l’attractivité de ces métiers.

Dans la perspective du projet de loi sur le grand âge et l’autonomie qui sera présenté cet automne, Agnès Buzin, la ministre des Solidarités et de la Santé a chargé Myriam El-Khomri d’élaborer un « plan de mobilisation nationale » en faveur des métiers du soin et de l’accompagnement des personnes âgées.

Avec l’évolution démographique, le nombre de personnes exerçant dans ce secteur devrait augmenter d’environ 20 % d’ici à 2030, selon le ministre des Solidarités et de la Santé. Et les besoins en compétences pourraient s’avérer supérieurs sachant que la réforme à vise à améliorer la qualité de la prise en charge.

Gestion des emplois et des compétences

Dans ce contexte, les travaux qu’engage l’ancienne ministre du Travail, Myriam El-Khomri visent à identifier les besoins en compétences nécessaires à l’accompagnement des personnes âgées dans différents contextes : à domicile, au sein d’établissements ou dans le cadre de solutions de prise en charge alternatives que souhaite développer le gouvernement.

Ce diagnostic portera aussi sur l’évolution de la formation initiale et continue. Il pourra donner lieu à un engagement de développement des emplois et des compétences (Edec) et à un accord similaire dans le secteur public.

Insertion professionnelle

Myriam El-Khomri aura aussi à identifier des solutions pour résoudre les difficultés de recrutement que rencontrent les employeurs du secteur du grand âge en mobilisant notamment les différents dispositifs en faveur de l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi dans le cadre du plan d’investissement dans les compétences. Parcours emploi compétences (PEC), intervention de structures de l’insertion par l’activité économique, montée en puissance de l’apprentissage, validation des acquis de l’expérience : autant de pistes suggérées par la ministre des Solidarités et de la Santé, dans sa lettre de mission.

Bilan le 15 octobre

Création de parcours professionnels pour identifier des perspectives d’évolution de carrière, stratégie de communication autour des métiers du grand âge, prévention des risques et qualité de vie au travail font également partie de la feuille de route de l’ancienne ministre du Travail. Les conclusions de sa mission sont attendues pour le 15 octobre. Un bilan intermédiaire est prévu le 16 septembre.

La lettre de mission de Myriam El-Khomri sur les métiers du grand âge

Estelle Durand, Centre Inffo, 2019.

Partager ce contenu

© 2019 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement