Abonnez-vous


Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > La plate-forme « Mon compte formation » sera accessible aux prestataires de formation dès septembre

La plate-forme « Mon compte formation » sera accessible aux prestataires de formation dès septembre

À partir du mois de novembre, les titulaires d’un compte personnel de formation (CPF) pourront, depuis l’application et le site Internet conçus par la Caisse des dépôts et consignations, s’inscrire directement à une action de formation. D’ici là, les prestataires auront à intégrer leur offre dans la plate-forme, ce qui leur sera possible au courant du mois de septembre. C’est ce qu’a annoncé la CDC lors d’une présentation de l’application aux adhérents du Synofdes, mercredi 10 juillet.

À partir du mois de novembre, les titulaires d’un compte personnel de formation (CPF) pourront, depuis l’application et le site Internet conçus par la Caisse des dépôts et consignations, s’inscrire directement à une action de formation. D’ici là, les prestataires auront à intégrer leur offre dans la plate-forme, ce qui leur sera possible au courant du mois de septembre. C’est ce qu’a annoncé la CDC lors d’une présentation de l’application aux adhérents du Synofdes [1], mercredi 10 juillet.

Tableau de bord

C’est à partir de cette plate-forme accessible gratuitement que les prestataires pourront entrer en relation avec les bénéficiaires et gérer toute leur activité en lien avec le CPF : demandes d’inscription reçues et acceptées, prestations réalisées, facturation à la Caisse des dépôts, suivi des règlements, etc., selon les modalités prévues par les conditions générales d’utilisation.

Après avoir fourni une série d’informations sur leur structure et accepté les conditions générales d’utilisation (CGU), les prestataires pourront alimenter le catalogue de plusieurs façons. En ce qui concerne les actions de formation, la description pourra se faire manuellement en indiquant au préalable le code de la certification professionnelle préparée [2]. Cette étape permet de récupérer automatiquement les informations ayant trait à la certification professionnelle (intitulé, niveau, organismes certificateurs, etc.). Les prestataires auront ensuite à décrire leur action de formation (objectifs, programme, modalités, etc.) « à partir d’un formulaire assez classique basé sur le standard Lhéo [3] », précise Jérôme Bouron, directeur de projet compétences au sein de la direction formation de la CDC.

Import de fichiers

Autre solution proposée : la reprise des informations fournies par les prestataires aux Carif [4]. Cette formule permet de s’affranchir de l’étape fastidieuse de la saisie manuelle. Pour autant, Jérôme Bouron conseille aux prestataires de retravailler la description de leur action afin qu’elle soit adaptée à un contexte grand public. Pour les prestataires disposant d’une offre volumineuse, la Caisse des dépôts proposera l’import de fichiers, ce qui nécessitera de respecter un format de données spécifique.

10 000 prestataires concernés

Selon la Caisse des dépôts, 10 000 prestataires de formation sont susceptibles de proposer des offres éligibles au CPF. Pour sélectionner l’action de formation qui leur convient dans ce vaste catalogue, les titulaires d’un CPF pourront effectuer des requêtes à partir de mots-clés relevant du champ de la formation et de l’emploi en précisant les modalités pédagogiques souhaitées (tous types de formations, formations à distance ou en présentiel). Les résultats seront affichés en fonction de leur degré de pertinence par rapport à la requête et à la situation géographique du bénéficiaire. Des recherches à partir du nom d’un organisme ou de l’intitulé d’une formation sont également possibles. Par ailleurs, les prestataires pourront, à partir de leurs outils de communication (plaquettes, sites web, etc.), renvoyer directement à la présentation de leurs actions sur la plate-forme (à l’aide d’adresses URL ou QR Code).

L’application « Mon compte formation » fera l’objet d’une campagne d’information au moment de son lancement.

par Estelle Durand, Centre Inffo, 2019

[1Syndicat national des organismes de formation de l’économie sociale.

[2Numéro correspondant à son enregistrement au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ou au Répertoire spécifique (anciennement Inventaire).

[3Langage harmonisé d’échange d’informations sur l’offre de formation.

[4Centre animation ressources d’information sur la formation.

Partager ce contenu

© 2019 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement