Abonnez-vous


Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > La Région Centre-Val de Loire lance son service public régional de l’orientation « augmenté »

La Région Centre-Val de Loire lance son service public régional de l’orientation « augmenté »

Par Centre Inffo

La Région Centre-Val de Loire annonce la transformation de son service public régional de l’orientation qui sera mis en œuvre à la prochaine rentrée scolaire. Isabelle Gaudron, vice-présidente en charge de la formation professionnelle, précise le périmètre et les actions de ce nouveau service jusque là expérimental.

Pourquoi la Région a-t-elle décidé de lancer un nouveau service public régional de l’orientation (SPRO) ?

Isabelle Gaudron - La loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » modifie la répartition des compétences entre l’État et les Régions en matière d’information sur l’orientation. Depuis 2015, nous expérimentons déjà le SPRO. Notre but était alors de réunir les différents acteurs de ces branches, comme les Missions locales, Pôle emploi, les CIO, etc. pour les faire travailler ensemble en animant ce réseau. Nous voulions qu’ils apprennent à se connaître pour mieux aiguiller les personnes qui franchissent leurs portes en quête d’informations. Nous avons également mis en place des moyens financiers qui ont permis de développer des projets mutualisés entre ces acteurs comme des bus de l’orientation. Fort de cette expérience de l’orientation et de l’information tout au long de la vie, nous avons décidé d’aller plus loin avec ce SPRO "augmenté". Avec la loi, nous allons aller plus loin, car, elle modifie notre périmètre d’action et nous permet désormais d’avoir accès à la formation initiale.

Comment allez-vous articuler l’action régionale avec le Rectorat ?

Isabelle Gaudron - Nous sommes en contact avec les autorités académiques. Nous n’allons pas nous substituer à elles, mais travailler dans le cadre d’une coopération intelligente. Notre volonté de fédérer l’ensemble des acteurs œuvrant dans le champ de l’orientation a pour vocation d’appuyer l’action de chaque collège et lycée avec, bien sûr, l’appui des chefs d’établissement et les psychologues de l’Éducation nationale qui le souhaitent. Concrètement, cela signifie que nous pourrons faciliter l’intervention d’acteurs économiques dans les établissements ou bien, en organisant des événements comme des forums, des portes ouvertes, des rencontres dans les collèges et lycées.

Comment va s’incarner cette agence régionale de l’orientation ?

Isabelle Gaudron - Nous allons augmenter le périmètre d’action du Groupement d’intérêt public (Gip) Alpha Centre. Il est, de par ses missions d’information sur la formation professionnelle, tout adapté pour devenir l’organisme support pour tous les partenaires de l’orientation. Nous souhaitons ainsi renforcer les synergies avec les entreprises, les branches professionnelles qui indiqueront leur volonté de participer à l’information des élèves. Elles seront mobilisées pour s’ouvrir le plus possible aux visites et aux stages de manière à permettre à chaque personne de former progressivement et de manière éclairée à un projet de formation.

propos recueillis par Guilherme Ringuenet, Centre Inffo, 2019

Partager ce contenu

© 2019 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement