Abonnez-vous


Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > L’avis de marché pour les opérateurs régionaux du CEP est publié

L’avis de marché pour les opérateurs régionaux du CEP est publié

Par Centre Inffo

L’avis de marché du service de conseil en évolution professionnelle (CEP) délivré par les opérateurs régionaux sélectionnés par France compétences est publié. La date limite de candidature est fixée au 6 mai 2019 à 12h. Les opérateurs retenus seront déployés à partir de 2020.

C’est une des grandes nouveautés de la loi du 5 septembre 2018 relative à la liberté de choisir son avenir professionnel : en plus des opérateurs nationaux du conseil en évolution professionnelle [1], le CEP sera également délivré, à compter du 1er janvier 2020, pour les actifs occupés hors agents publics, par des opérateurs régionaux financés et sélectionnés par France compétences sur la base d’un appel d’offres national. Après l’arrêté du 29 mars 2019 fixant le cahier des charges relatif au conseil en évolution professionnelle (voir notre article), c’est cet appel d’offres qui vient d’être publié sur le site Achat-Public.com.

Unités d’œuvre adaptables

Selon le cahier des clauses techniques particulières, l’appel d’offres est « volontairement peu prescriptif sur l’ingénierie de délivrance du service pour inviter les opérateurs à innover et à proposer des modalités de mise en œuvre les plus pertinentes et les plus adaptées à un service CEP de qualité ». Dans cette perspective, l’appel d’offres s’efforce d’éviter la « standardisation » en proposant des « unités d’œuvre ». Il reviendra aux opérateurs sélectionnés d’« adapter leur mise en œuvre […] à la demande et aux besoins du bénéficiaire ».

Ces unités d’œuvre sont au nombre de six. Trois concernent l’interaction avec les bénéficiaires du CEP : aiguillage ; premier niveau de conseil personnalisé ; accompagnement personnalisé. Sont indiqués pour chacune de ces unités : les finalités, les modalités de mise en œuvre, les délais d’exécution, une estimation du temps moyen par conseiller et les livrables. Les trois autres unités sont liées aux moyens et au pilotage du service : initialisation ; pilotage et moyens ; réversibilité et transférabilité.

Profils et moyens humains

L’appel d’offres précise également la composition a minima de l’équipe de l’opérateur. Sont requis un directeur de projet, un manager, des profils conseillers dont des conseillers experts en ingénierie de parcours de développement des compétences et un interlocuteur dédié de France compétences. En l’absence de certification Conseiller CEP, le cahier des clauses techniques particulières mentionne en annexe les compétences et registres d’intervention attendus du conseiller.

Afin que le CEP soit véritablement un « fil rouge de l’accompagnement professionnel », il est également souligné que France compétences veillera à ce que les opérateurs du CEP déploient « des actions de coopération avec les acteurs du territoire ».

L’avis de marché et l’ensemble des documents afférents sont consultables sur Achat-Public.com.

par Nicolas Deguerry, Centre Inffo, 2019

[1Pôle emploi, Apec, Cap emploi et Missions locales.

Partager ce contenu

© 2019 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement