Abonnez-vous


Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Services formation et conseil en évolution internalisé

Services formation et conseil en évolution internalisé

Questions à... Jean-Paul Charlez, président de l’Association nationale des DRH (ANDRH)

"Les services de formation doivent proposer du conseil en évolution internalisé"

Quel regard portez-vous sur la nouvelle contribution unique pour la formation professionnelle et l’apprentissage ?
Les grandes entreprises sont perdantes. Une structure de plus de 250 salariés doit verser 1,68 % de sa masse salariale [1]. Une partie va à l’alternance, une autre au conseil en évolution professionnelle, au CPF, au plan de formation des entreprises de moins de cinquante salariés..., et rien pour son plan de formation ! Nous avons le sentiment que c’est une taxe que l’on nous impose. Il ne faut pas que la responsabilisation du salarié aille de pair avec une déresponsabilisation des entreprises.

Que voulez-vous dire ?
L’idée de la réforme est de rendre les personnes davantage actrices de leur parcours professionnel. Or, dans la réalité, tout le monde n’est pas suffisamment armé pour cela. Par exemple, avec la monétisation du CPF, chaque salarié peut potentiellement se retrouver à la tête de 5 000 à 8 000 euros. Comment s’assurer que cet argent est correctement utilisé, qu’il permet d’évoluer ou de revenir à l’emploi ?

Quelles sont vos suggestions pour une plus grande implication des entreprises ?
Les services de formation doivent monter en compétence, devenir une sorte de conseil en évolution internalisé et discuter avec chaque personne de son évolution professionnelle afin de bien l’orienter. Ajoutons qu’il serait judicieux que les mécanismes de co-construction de parcours de formation dans le cadre du compte personnel de formation ne soient pas trop complexes.

propos recueillis par Aurélie Gerlach, extraits du dossier Loi Avenir professionnel - Les services RH et formation s’emparent de la réforme, publié dans Inffo formation n° 959, 1er au 14 février 2019

À consulter :

  • Association nationale des directeurs de ressources humaines (ANDRH) : www.andrh.fr/

[11 % au titre de la formation professionnelle continue et 0,68 % de taxe d’apprentissage.

Partager ce contenu

© 2019 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement