Abonnez-vous


Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Formateur : des solutions pour rester en phase avec les évolutions

Formateur : des solutions pour rester en phase avec les évolutions

Par Centre Inffo

De nouvelles ressources s’offrent aux formateurs qui veulent s’adapter aux évolutions rapides de leur métier.

Nouvelles modalités de formation, nouveaux modes d’apprentissage..., les transformations du secteur de la formation poussent les formateurs à faire évoluer leurs compétences. Elles leur donnent aussi accès à de nouvelles ressources pour rester à jour ou prendre une longueur d’avance. En matière d’accompagnement des formateurs, qu’ils soient salariés ou indépendants, les initiatives ne manquent pas.

Les organismes de formation qui veulent aider leurs formateurs salariés à franchir un nouveau cap peuvent s’adresser à leur organisme paritaire collecteur agréé (Opca). Avec l’appui du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP), Agefos-PME et Opcalia ont mis en place des programmes d’accompagnement des organismes de formation dans leur transformation digitale. “Cette prestation comprend le financement de formations destinées, entre autres, aux équipes pédagogiques et aux formateurs qui veulent s’approprier de nouveaux outils”, explique Olivier Gauvin, directeur de l’offre de formation d’Opcalia.

Les organisations professionnelles s’impliquent

À l’instar de la Fédération de la formation professionnelle (FFP), le Syndicat national des organismes de formation de l’économie sociale (Synofdes) et la Fédération des Unions régionales des organismes de formation (Urof) travaillent à l’identification des besoins en compétences. Ils recensent des initiatives menées localement. Celles-ci pourraient être mutualisées afin de faire des propositions en matière de formation des formateurs.
Les organisations qui fédèrent des formateurs indépendants se mobilisent elles aussi. La Fédération des Chambres syndicales des formateurs consultants (CSFC) encourage ses adhérents à s’engager dans des démarches collaboratives.

Se former pour accompagner les formateurs

Chargée de mission transition digitale à la CSFC de la région Paca, Ève Giré anime des ateliers sur “l’acculturation et la mutualisation des compétences et des projets” et investit dans la formation de ses pairs : “Je viens de travailler pour le compte de la fédération sur des parcours de formation courts destinés aux formateurs, des programmes qui vont être proposés au Fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux (Fif-PL).” Ève Giré dirige Indigo Conseil et formation, un cabinet qui accompagne les formateurs. “La recherche de financement pour une formation longue est complexe pour un indépendant. C’est pourquoi je me suis lancée dans la conception de programmes courts et ciblés.” Elle s’est formée pour obtenir le diplôme de chef de projet apprentissage et formation en ligne. Et continue en tant qu’indépendante à investir dans l’évolution de ses compétences. “Je suis actuellement en formation de coaching professionnel”, précise-t-elle.


Docendi promeut des parcours digitaux interactifs et personnalisés qui “permettent au participant de challenger ses connaissances”.

De son côté, le Syndicat des consultants formateurs indépendants (Sycfi) organise échanges et ateliers sur la prise en main des nouveaux outils. Il estime qu’en matière de compétences des formateurs, il faut aller plus loin. “Que des problématiques technologiques soient en jeu ou non, c’est la capacité des formateurs à faire évoluer leurs capacités pédagogiques et leur posture qui prime”, souligne Martine Guérin, présidente du Sycfi. Le syndicat juge nécessaire que les formateurs s’engagent dans une démarche d’amélioration continue de leurs pratiques pédagogiques. Le syndicat prône aussi la mise en place d’un registre national des formateurs. Il a fait des propositions en ce sens à la ministre du Travail, en début d’année.

Du côté des organisme de formation, l’offre évolue. Sipca Formation, qui prépare à la certification professionnelle de formateur (inscrite au RNCP), élabore actuellement un parcours de formateur en environnement digital. C-Campus accompagne les formateurs dans la mise en œuvre de nouvelles pédagogies en intégrant différents outils. “Faire vivre aux formateurs une expérience de parcours multimodal, les amener à tester de nouveaux outils, permet de les aider dans la compréhension des enjeux et des bénéfices”, explique Marc Dennery, son fondateur.

Maintenir une veille active au-delà de son champ d’expertise

L’évolution des technologies et des usages offre aussi de nouvelles ressources aux formateurs. Webinaires proposés par les éditeurs d’outils et de solutions de formation, tutoriels en ligne, groupes d’échanges sur les réseaux sociaux, blogs, salons et conférences... : autant de pistes à explorer en plus des formations traditionnelles. “Ce qui compte, c’est l’état d’esprit, la curiosité et l’envie d’apprendre”, énonce Anne Ambrosini, directrice pédagogique et du développement de Docendi. “Avoir suivi une formation en ingénierie multimodale à distance m’a permis de me construire un réseau d’enseignants et d’étudiants qui continue à me nourrir”, témoigne-t-elle.

Outre les échanges avec ses pairs, “essentiels pour avancer”, celle qui a été indépendante pendant de nombreuses années explore sans cesse de nouveaux territoires : psychologie positive, neurosciences… Maintenir une veille active au-delà de son champ d’expertise, une compétence-clé pour le formateur de demain. 

par Estelle Durand, Centre Inffo, 2018

Partager ce contenu

© 2018 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement