Abonnez-vous


Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Un nouveau bac pro dans le secteur sanitaire en 2011

Un nouveau bac pro dans le secteur sanitaire en 2011

Par Onisep

Vous voulez devenir assistant en soins et santé ou accueillant familial ? Cap sur le bac pro ASSP (accompagnement, soins et services à la personne) qui remplacera le BEP CSS (carrières sanitaires et sociales). Avant-première.

Préparé en 3 ans après la 3ème, le nouveau bac pro Accompagnement, soins et services à la personne (ASSP) ouvrira à la rentrée 2011. Avec une 1ère session de bac en juin 2014. Il devrait attirer de nombreux candidats puisque le BEP carrières sanitaires et sociales comptait 22 589 inscrits en 2008.

Au programme du bac pro ASSP

Chaque semaine comptera environ une trentaine d’heures de cours, réparties pour moitié entre enseignements généraux (français, maths, histoire-géo, langue vivante…) et enseignements professionnels qui s’articuleront selon 3 axes :

  • communication-relation : accueil, animation…
  • organisation-qualité : gestion d’une équipe restreinte, des stocks et des matériels…
  • réalisation-conception : hygiène des locaux et matériels, conception et préparation de repas équilibrés, gestion des documents de la vie quotidienne, éducation à la santé, élaboration de projet individualisé…

Côté stage, ce sont 22 semaines de stage prévues, soit bien plus qu’en BEP (3 à 8 semaines). 6 semaines seront effectuées en 2nde et au moins 8 en terminale.

La moitié de ces stages pourra se passer dans une structure choisie par l’élève, pour avoir la possibilité de découvrir différents secteurs d’activité. Les 12 dernières semaines se feront dans un type de structure précis, en fonction de son projet.

2 options au bac ASSP

Le bac pro propose 2 orientations :

  • à domicile : pour travailler en logement privé, individuel et collectif, pour des associations, des entreprises… Il débouchera sur les métiers d’assistant de responsable de secteur, d’accompagnant de personnes en situation de handicap, d’accueillant familial…
  • en structure : pour travailler dans les établissements sanitaires ou médico-sociaux. Il formera des assistants en soins et en santé communautaire, des responsables hébergement, des intervenants en structures d’accueil de la petite enfance…

On pourra passer de l’une à l’autre option, avec quelques sous-épreuves à passer et un stage correspondant à l’option visée. Les meilleurs élèves du bac pro ASSP pourront probablement poursuivre leurs études en BTS SP3S (services et prestations des secteurs sanitaire et social) pour devenir gestionnaire-conseil, assistant médical ou conseiller d’action sociale.

Où préparer le bac pro ASSP ?

JPEG - 8.5 ko
© Brigitte Gilles de la Londe/Onisep
Désinfection d’une chambre dans une clinique.

Si l’on ne sait pas encore quels établissements proposeront ce nouveau diplôme, il est probable que ce soient les mêmes que ceux qui dispensaient le BEP CSS. Cela représentait 559 établissements dans toute la France (349 publics et 210 privés), dont 7 seulement en apprentissage. Il existe 473 lycées pro, 76 lycées, 7 CFA (centres de formation d’apprentis), 1 école du social et 1 unité de formation et de recherche.

À retenir. Les modalités d’inscription en 2nde pro diffèrent : en lycées publics, admission par le biais d’une procédure d’affectation commune suite aux vœux formulés en 3ème, en fonction du dossier scolaire ; en lycées privés et CFA, c’est au jeune et à sa famille d’entreprendre des démarches directement auprès des établissements concernés.

Quid de l’accès aux concours du secteur ?

Des passerelles ou des équivalences seront sûrement proposées avec le DE d’aide-soignant et le DE d’auxiliaire de puériculture mais rien n’est encore définitif.

L’accès au DE d’infirmier restera réservé au bac ST2S (sciences et technologies de la santé et du social).

Onisep - 2011

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement