Abonnez-vous


Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Starbucks Coffee France met l’accent sur l’évolution professionnelle de ses salariés

Starbucks Coffee France met l’accent sur l’évolution professionnelle de ses salariés

Par Centre Inffo

Certaines entreprises s’intéressent moins à la formation initiale qu’à la motivation et aux aptitudes métier. C’est le cas chez Starbucks Coffee France, où chaque collaborateur bénéficie d’un programme de formation adapté favorisant son évolution professionnelle. Et ceci, dans le cadre d’un contrat en alternance ou d’un contrat à durée indéterminée.

Starbucks Coffee, leader mondial de la vente au détail et de la torréfaction de café, emploie 1 000 personnes en France, de 58 nationalités différentes. Les collaborateurs, appelés ici les “partenaires”, exercent dans 56 salons de café à Paris et région parisienne, 3 en région lyonnaise et 1 à Marseille. Dès sa création, l’entreprise a considéré comme essentiel l’intégration de nouveaux collaborateurs sur la base de contrats à durée indéterminée, afin de leur assurer une réelle visibilité sur le plan de leur avenir professionnel et de renforcer leur engagement.

Starbucks Coffee France a également opté pour le recrutement de jeunes en alternance. “Les profils de candidats que nous recherchons n’ont pas de formation initiale particulière. Nous nous tournons plutôt vers des personnes passionnées par le café, la marque et le sens du service”, explique Anne Ringuenet, DRH de Starbucks France. Ensuite, Starbucks forme les nouvelles recrues.

Un barista (serveur), par exemple, suit un programme de deux semaines, durant lesquelles il va s’imprégner des valeurs du groupe. Des valeurs qui vont jusqu’à la sensibilisation aux vertus du développement durable. Et pour cause : les salons de café Starbucks ne servent que des espressos, cappuccinos et autres mochas 100 % labellisés “commerce équitable”. La candidature pour un poste de barista ne requiert pas de niveau d’études particulier et la promotion interne est un élément clé de la politique RH de Starbucks.

70 % des “partenaires” travaillent à temps plein. Toutefois, l’entreprise offre également des postes à temps partiel, dont bénéficient notamment les étudiants qui travaillent dans les salons de café. Il s’agit de temps partiel choisi et le nombre d’heures peut varier de 20 à 34.

JPEG - 35.5 ko
Starbucks Coffee - Paris, Opéra

Chaque “partenaire” bénéficie donc dès son recrutement d’un programme de formation adapté à chaque étape clé de son évolution professionnelle : formation initiale de deux semaines pour tout nouveau barista, formation continue à l’art du café, désignation de tuteurs en salon de café pour chaque fonction (manager, superviseur ou chef d’équipe, et barista). En 2010, 60 000 heures de formation ont été délivrées pour 984 partenaires dans le cadre de formations d’adaptation au poste de travail et d’évolution dans l’emploi, et 320 partenaires dans le cadre de formation en vue du développement de leurs compétences. Pour cette même année, 63 % des personnes formées sont de niveau employés, 28 % agents de maîtrise, et 9 % cadres.

Courant 2011, une dizaine de nouvelles ouvertures de salons de café et quelques licences dans les gares et les aéroports sont prévues à travers la France.

par Philippe Grandin, Centre Inffo, 2011

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement