Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Rhône-Alpes teste une trentaine de points d’accueil et d’information

Rhône-Alpes teste une trentaine de points d’accueil et d’information

Par Centre Inffo

Sous l’impulsion de Philippe Meirieu, vice-président de la Région Rhône-Alpes délégué à la formation tout au long de la vie, cinq bassins d’emploi accueillent depuis juin une trentaine de points d’accueil et d’information sur la formation, les métiers et l’emploi. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre du Service Public Régional de la Formation (SPRF). Présentation.

JPEG - 5.1 ko
Philippe Meirieu (DR)

Chacun de ces points d’accueil et d’information permet à tout rhônalpin de bénéficier d’un nouveau service d’accueil apte à lui fournir une première information généraliste sur les métiers, les formations et la situation de l’emploi, et ce, quel que soit son statut (jeune, demandeur d’emploi, salarié, etc.), quel que soit son âge ou son niveau de formation. Il pourra ensuite être dirigé vers d’autres interlocuteurs ou centres de ressources plus spécialisés.

« Nous avons créé une commission Orientation au sein du Comité de coordination régional de l’emploi et de la formation professionnelle (CCREFP), comprenant des représentants de l’État et de la Région, et engagé une expérimentation sur cinq bassins d’emploi en début d’année. Nous avons réuni tous les acteurs, nous avons cherché des lieux susceptibles de convenir et proposé une couverture territoriale. Avec la concrétisation du SPO, nous espérons qu’il y aura complémentarité et que nous travaillerons dans le même cadre », explique Philippe Meirieu.

La Région dote chaque point d’information d’une enveloppe à répartir entre les acteurs impliqués. Elle attribuera de 14 000 à 17 000 euros par point pour un plein temps d’accueil, 7 000 euros pour la coordination assurée par les structures elles-mêmes et un maximum de 2 500 euros pour le financement de postes informatiques au sein de chaque point.

Le budget global pour les cinq bassins est de 450 000 euros devant couvrir les dépenses de fonctionnement, l’investissement et la prise en charge d’actions de professionnalisation pour les conseillers qui assureront l’accueil.

En cours de test sur cinq bassins d’emplois [1], Philippe Meirieu annonce que trois autres implantations suivront au 2ème semestre 2011, avant que tout le territoire soit couvert en 2012.

par Béatrice Delamer, Centre Inffo, 2011

[1Grand Lyon (69), bassin Grenoblois (38), Loire Sud (42), Ardèche méridionale (07) et Genevois Haut Savoyard (74).

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement