Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Ouverture d’un espace de découverte des métiers à Rennes

Ouverture d’un espace de découverte des métiers à Rennes

Par Centre Inffo

L’Exploratoire, nouvel espace de découverte des métiers, ouvre ses portes au grand public en plein cœur de Rennes. “Beaucoup de choses existaient, mais rien de permanent et d’accessible au grand public”, nous explique Tiphaine Riou, chargée de mission à Rennes Métropole et représentante de l’un des porteurs du projet, la Maison de l’emploi, de l’insertion et de la formation professionnelle (Meif) du bassin d’emploi de Rennes.

JPEG - 1.1 Mo
(DR)

D’un côté, des dispositifs de découverte des métiers disséminés sur le territoire, de l’autre, 250 m2 mis à disposition par la Chambre de métiers du département, idéalement située en plein centre ville. Il n’en fallait pas plus pour que naisse l’Exploratoire, “fruit d’un travail de longue haleine conduit en partenariat avec l’ensemble des acteurs de l’accueil, de l’information, de l’orientation et de l’accompagnement du territoire”, commente Patricia Créhange, chargée de mission de la structure.

“Nous pouvons même véritablement parler de co-construction, chaque étape ayant été validée à la fois par les partenaires prescripteurs et par les représentants des branches et des professionnels métiers, précise Tiphaine Riou : la présence de l’ensemble des partenaires dès le démarrage du projet a permis d’entraîner l’adhésion, en montrant qu’il ne s’agissait pas de doublonner tel ou tel acteur déjà présent dans le champ de l’orientation ou de l’accompagnement vers l’emploi.” L’Exploratoire, “c’est un lieu de convergence, la première porte à pousser pour être guidé vers le bon partenaire”, ajoute-t-elle.

Sédentaire ou nomade

JPEG - 813.3 ko
(DR)

Bâtiment “en dur” ouvert à tous, le dispositif sait aussi s’exporter hors les murs pour partir à la rencontre de sa large cible, qui s’étend du scolaire au demandeur d’emploi en passant par le salarié et, même, le simple “promeneur”. Une partie du mobilier est ainsi transformable en “salle itinérante, modulable en fonction des publics et à disposition de l’ensemble des partenaires, des écoles, et des entreprises des Pays de Rennes, Brocéliande et Vallons de Vilaine”. Sédentaire ou nomade, l’Exploratoire se veut innovant dans sa “façon de regarder les métiers, à la fois technologique et transversale”. Présentant “une information constamment réactualisée sur les projets de développement du territoire, sur ses filières porteuses et son tissu économique”, l’espace se présente comme un “laboratoire virtuel d’expérimentation des métiers”, qui place le visiteur “dans une logique d’apprentissage”.

Très soucieux d’une approche territoriale, le dispositif vise à fournir une information pratique, capitalisable et opérationnelle : le visiteur peut, par exemple, accéder à des jeux de simulation, réaliser sa propre carte de compétences ou encore collecter les informations qui l’intéressent dans un “panier numérique”, avant de les recevoir par mail. Écrans multimédias et bornes interactives ne seront cependant pas les seuls interlocuteurs des visiteurs, qui pourront aussi approfondir leur enquête en participant aux nombreux événements et rencontres prévus avec les entreprises.

UNE THÉMATIQUE, NEUF FILIÈRES

À la présentation des neuf filières du bassin d’emploi de Rennes (biodiversité, environnement, agriculture ; logistique ; travaux publics ; écoconstruction ; véhicule et mobilité “décarbonés” ; qualité de l’eau ; traitement des déchets ; chaîne alimentaire, circuits courts ; énergies renouvelables), s’ajoute une thématique annuelle. Au programme de l’année 2011 : “Les métiers impactés par la croissance verte : quelles compétences sont recherchées, quels emplois nouveaux ou transformés sont nécessaires pour concevoir, vendre, réaliser et distribuer les produits et services adaptés aux nouvelles attentes des habitants, des entreprises et des collectivités éco-responsables ?”

JPEG - 878.6 ko

Ambitieuse, l’initiative n’en est pas moins légère, la structure n’employant que deux animatrices à plein temps, l’une spécialisée dans le domaine scolaire, l’autre mise à disposition par Pôle emploi pour répondre aux besoins des adultes. Si l’embauche de personnel supplémentaire n’est pas exclue en cas de forte croissance, Tiphaine Riou précise toutefois que le dispositif est pensé pour s’appuyer sur l’existant, l’animation des groupes étant prévue “en binôme avec les animateurs de la structure d’origine” (Missions locales, organismes de formation, etc.).

Démarches concertées, partenariats nombreux, accueil de tous les publics, prise en compte de la relation emploi-formation au cœur du dispositif, etc., l’Exploratoire s’inscrit pleinement dans l’esprit de la loi du 24 novembre 2009 sur l’orientation et la formation. Labellisation en vue ? “Nous attendons les critères”, sourit Tiphaine Riou, non sans rappeler au passage que l’Exploratoire n’est “pas un lieu d’orientation qui emploie des conseillères professionnelles, mais un espace de découverte des métiers, en lien avec le territoire”.

par Nicolas Deguerry, Centre Inffo, 2011

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement