Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Marc Lancelot, la tête et les jambes

Marc Lancelot, la tête et les jambes

Par Centre Inffo

« Ne pas avoir peur de mettre le pied dans la porte »

Au premier rang des vertus du sport figurent le goût du challenge, la capacité d’engagement et le sens de l’effort. Autant de qualités fort utiles pour l’insertion professionnelle des athlètes de haut niveau. Exemple avec Marc Lancelot, 27 ans, ex cycliste aujourd’hui responsable produits pièces et accessoires chez Cycleurope.

Du cyclisme de haut niveau à la reconversion

L’orientation de Marc Lancelot, c’est d’abord le parcours d’un enfant qui, de son propre aveu, s’est mis « à penser un peu trop au vélo ». Fan de cyclisme, fils du directeur sportif d’une équipe, Marc Lancelot intègre les minimes à 13 ans et devra dès lors jongler entre études et passion sportive, allant jusqu’à participer au championnat de France à 15 jours du bac. Bénéficiant d’aménagements d’horaires en sa qualité d’athlète de haut niveau durant son BTS Technico-commercial, il décide de se consacrer entièrement au vélo une fois son diplôme en poche : « j’ai voulu voir quelles étaient mes capacités ».

Résultat ? « Au bout de six mois, j’ai décroché psychologiquement et pris la décision d’arrêter. 3 à 5 heures par jour de vélo, ça laisse beaucoup de temps à combler sur une journée de 24h pour quelqu’un qui, comme moi, aime bien être occupé », commente-t-il en justifiant s’être engagé dans un emploi à temps partiel. La suite s’écrira dans un mélange de volontarisme sans faille et d’une capacité certaine à saisir les opportunités : « j’avais repéré une formation du CNPC [1] qui m’intéressait mais dont la rentrée avait déjà eu lieu. Comme j’avais par ailleurs appris auprès de Nike et Adidas que le bon profil alliait connaissance du marché du sport et maîtrise de l’anglais, mon employeur m’a alors suggéré que c’était peut-être là le moment opportun pour moi d’aller vivre à l’étranger ».

L’indispensable compétence linguistique

Pas de quoi impressionner outre mesure Marc Lancelot, qui s’installe à Londres où il passe du statut d’équiper à celui de manager chez McDonald’s en 8 mois. « Une de mes meilleures expériences professionnelles, j’avais 21 ans, l’objectif initial était de me perfectionner en anglais, ils m’ont mis en confiance et fait prendre conscience de mes capacités de management et de prise de décision. En France, on vous demande d’abord vos diplômes ; en Angleterre, on vous demande d’abord de faire vos preuves. Londres m’a donné envie d’être plus conquérant et m’a libéré en termes de choix décisionnels », commente-t-il.

Du travail, de la joie et de l’empathie

De retour en France et au terme de sa formation au commerce du sport effectuée en contrat d’apprentissage chez Cycleurope, il y signe 4 jours plus tard un CDI. Toujours en poste et désormais chef produit pièces et accessoires pour le marché franco-belge, Marc Lancelot partage son activité entre commercial et marketing, voyages en Asie et en Europe. « Je ne compte pas mes heures mais j’ai la chance de travailler dans un métier qui est une passion, même si c’est parfois un peu compliqué au niveau social », admet-il. « De mon point de vue, il ne faut pas avoir peur de s’investir quand on démarre, il faut oser se valoriser tout en respectant la hiérarchie, ne pas avoir peur d’être innovant même s’il faut le faire en douceur et avec beaucoup de malice ».

Enthousiaste et déterminé, Marc Lancelot s’investit également en dehors du travail : à la Jeune Chambre Économique Française de Sens et sa Région dont il loue l’engagement sociétal ; mais aussi au Vélo Club du Senonais, où il encadre des cadets et des juniors, pour « redonner » ce qui lui a été transmis par quelques « super éducateurs ». Le tout à seulement 27 ans, cela vaut bien un conseil : « Il faut partir ! On s’ouvre socialement, culturellement et, au niveau linguistique, un séjour de 6 mois vaut tous les cours particuliers ! ». Go West, young man...

Le parcours formation en 3 dates

2001
Bac STI Génie électronique.

2003
BTS Technico-commercial.

2007
Titre professionnel "Promoteur des ventes - Merchandiser spécialisé monde du sport".

par Nicolas Deguerry, Centre Inffo, 2011

[1École de commerce du sport.

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement