Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Les études de kiné reconnues niveau master 1

Les études de kiné reconnues niveau master 1

Par Onisep

Dans le cadre de la réforme des études paramédicales, la formation de kinésithérapeute va être reconnue au niveau master 1. À partir de la rentrée 2012, les nouveaux entrants verront, en fin de cursus, leur diplôme reconnu à bac + 4. Le point sur ce qui change.

JPEG - 10.1 ko
© Istockphoto

Les nouveaux entrants en masso-kinésithérapie à la rentrée 2012 vont bénéficier de la réforme visant à faire reconnaître leur DE (diplôme d’État), indispensable pour exercer, à bac + 4. Éléments clés de cette réforme : 1 année de préparation obligatoire et la possibilité, à terme, de poursuivre en master 2 pour se spécialiser.

Une 1ère année universitaire

Les futurs masseurs-kinésithérapeutes devront, à terme, tous passer par une 1ère année de préparation et de sélection à l’université. Leur formation de 3 ans sera donc précédée au choix d’une PACES (1ère année commune aux études de santé), d’une L1 STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) ou d’une L1 sciences et vie de la Terre… Jusqu’à présent, les étudiants qui s’inscrivaient dans les IFMK (instituts de formation en masso-kinésithérapie) qui recrutaient officiellement au niveau bac étaient dans les faits quasiment obligés de s’inscrire dans une prépa privée au coût souvent exorbitant. Cette mesure vise ainsi à préserver la diversité de recrutement et l’équité de la sélection. Cette 1ère année, déjà exigée dans les 2 tiers des IFMK, sera généralisée progressivement d’ici 5 ans (2017) dans tous les autres.

Un master 2 en réflexion

Une réflexion est lancée pour déterminer le contenu d’une année de formation universitaire complémentaire qui permettrait aux titulaires du diplôme d’État de poursuivre leurs études en formation avancée, reconnue au niveau master 2, à bac + 5. Cette année pourrait être destinée à répondre aux besoins de rééducation spécifiques de certains patients, permettant ainsi de jeter les bases d’une nouvelle profession : kinésithérapeute-praticien.

Carte d’identité du DE de masseur-kinésithérapie

  • Où ? Dans 43 IFMK (instituts de formation en masso-kinésithérapie).
  • Pour qui ? Les bacheliers S en majorité (95 % en 2009). Le niveau du concours est très élevé (moins de 5 % de réussite). Quota fixé par l’État : 2 295 places en 2011-2012.
  • Quel programme ? En 1ère année, 4 modules : anatomie, morphologie, cinésiologie et biomécanique ; physiologie humaine ; pathologie/psychosociologie ; masso-kinésithérapie, activités physiques et sportives. En 2ème cycle (2ème et 3ème années), 12 modules en masso-kinésithérapie et technologie, en rééducation, en fonction des pathologies (traumatologie respiratoire, rhumatologie…). Formation complétée par des stages en milieu hospitalier, en centres de rééducation, en centres sportifs ainsi qu’en milieu libéral.

Pour aller plus loin...

Les métiers du paramédical, collection "Parcours"
Une présentation du secteur en bref, un reportage dans un centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelle, de nombreuses fiches métiers avec des témoignages, un panorama des formations avec les adresses des établissements, et les perspectives d’emploi.

Parution : novembre 2011

Les métiers du médical, collection "Parcours"
Retrouver un reportage sur le service des urgences de Montreuil, mais aussi de nombreuses fiches métiers, des témoignages, tout sur les études et les perspectives d’emploi.

Parution : septembre 2011

par Onisep, 2011

Info +

Notre fiche métier :

Notre fiche formation :

Notre fiche secteur :

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement