Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Après la khâgne : plus de débouchés

Après la khâgne : plus de débouchés

Par Onisep

Quelles poursuites d’études après sa classe préparatoire littéraire ? Au-delà des ENS (écoles normales supérieures), les étudiants peuvent postuler à 42 écoles différentes, via la BEL (banque d’épreuves littéraires). Le point pour 2012.

PHOTO © Lycée Henri IV
La bibliothèque du lycée Henri IV à Paris où les khâgneux se préparent aux concours.

Les CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) littéraires préparent, sur 2 années, en premier lieu aux concours des ENS Ulm et Lyon. Mais seul un très petit nombre de préparationnaires réussissent à passer la barre de sélection, tant le nombre de places est réduit. Jusque-là, la plupart des anciens khâgneux rejoignaient massivement l’université. Désormais, leurs possibilités d’orientation se diversifient.

La BEL : pour qui, pour quoi ?

À l’issue de deux de ces CPGE, ENS Ulm et ENS Lyon, les étudiants passent certaines épreuves en commun dans le cadre de la BEL (banque d’épreuves littéraires).

42 écoles sélectives ont choisi de piocher des candidats bien classés dans cette banque d’épreuves. Il s’agit pour 2012 des établissements suivants :

  • Celsa (École des hautes études en sciences de l’information et de la communication, université Paris-Sorbonne) ;
  • Concours BCE (25 écoles de management) ;
  • Concours Ecricome (6 écoles de management) ;
  • École nationale des chartes ;
  • Esit (École supérieure d’interprètes et de traducteurs, université Sorbonne nouvelle-Paris 3) ;
  • IEP (instituts d’études politiques d’Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Rennes et Toulouse) ;
  • Isit (Institut de management et de communication interculturels, Paris) ;
  • ISMaPP (Institut supérieur du management public et politique, Paris) ;
  • Université Paris-Dauphine.

Chaque établissement a établi ses propres modalités concernant l’inscription des candidats, l’admissibilité et l’admission. Si la BEL permet le plus souvent d’éviter de passer des écrits, l’accès n’est pas pour autant direct. Pour connaître, école par école, le détail des procédures mises en place, consultez le BO (Bulletin officiel) n° 45 du 8 décembre 2011.

Pour aller plus loin...

Classes prépa, collection "Dossiers"

Plus de 40 000 bacheliers font le choix de poursuivre des études en classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE). Pour répondre aux nombreuses questions que se posent les lycéens et leurs parents, ce dossier fait le point sur "l’avant", le "pendant" et "l’après" prépa : Quelles sont les étapes à ne pas manquer pour s’inscrire ? Quelle voie choisir ? A quels concours se présenter, pour quelles écoles ? Comment rebondir en cas d’échec aux concours... ?

Parution : octobre 2011

par Onisep, 2011

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement