Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Une plateforme de mise en relation des entreprises, alternants et organismes de formation

Une plateforme de mise en relation des entreprises, alternants et organismes de formation

Par Centre Inffo

Le 15 mai dernier − à l’occasion de la Fête de l’alternance célébrée au stade Charléty, à Paris −, Opcalia a présenté sa plateforme créée pour mettre en relation entreprises, organismes de formation et jeunes en contrat d’alternance.

“Dès 2016, nous collecterons
également la taxe d’apprentissage,
nous aurons donc un rôle de
promotion de ces cursus, au-delà
du contrat de professionnalisation,
explique Yves Hinnekint, le
directeur général de l’Opca interbranches.
L’objectif de Moncontratpro.
com est de constituer
une agora où les jeunes puissent
déposer leurs CV et les entreprises
trouver les compétences
qu’elles recherchent, sans intermédiaires.”

Donner un maximum de visibilité à l’alternance

Service gratuit, Moncontratpro.
com permet également de publier
des vidéos. Sa promotion est
tournée dans un premier temps
vers les adhérents d’Opcalia,
mais il est utilisable par les
autres sociétés.
“Nous avons voulu proposer un
Monster à la sauce Opca, pour
résoudre les problèmes de fluidité
et simplifier la mise en relation
entre les entreprises et les alternants.
C’est un triptyque avec les
organismes de formation dans
lequel nous n’avons pas vocation
à apparaître. L’objectif est d’offrir
une base de données qui répond
aux besoins que nous avons identifiés
notamment du côté des
employeurs”
, poursuit-il.

Mobiliser les acteurs d’un bassin d’emploi

Une initiative qui s’inscrit dans
le choix stratégique de l’Opca de
donner un maximum de visibilité
à l’alternance, mais aussi de multiplier
les prestations d’ingénierie
pour soutenir ses adhérents dans
le développement de leur politique
de formation.
“Bien souvent, la baisse des
signatures de ces contrats
s’explique par un manque de
temps des directions d’entreprise,
observe Yves Hinnekint. En
2013, nous avons enregistré une
hausse de 5 % des signatures
des contrats de professionnalisation,
et de 8 à 9 % cette année,
quand ils baissent ailleurs. La
réforme va accélérer la mutation
du métier de conseiller en formation.
Il faut déjà connaître toute
l’offre de formation sur son territoire
pour orienter rapidement et
efficacement nos adhérents.”

“Nous devons être prêts en 2015”

Et le directeur général d’Opcalia
ajoute : “L’un des défis de la réforme
sera que nous soyons en
mesure de bâtir rapidement un
cursus qui n’existe pas encore,
en mobilisant tous les acteurs
d’un bassin d’emploi. Nous devons
être prêts en 2015. Il faut
aller très vite.”

par Cédric Morin, Centre Inffo, 2014

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement