Abonnez-vous


Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Une communauté digitale pour accompagner la professionnalisation des conseillers en évolution professionnelle

Une communauté digitale pour accompagner la professionnalisation des conseillers en évolution professionnelle

Par Centre Inffo

Avant le premier décembre prochain, l’Université ouverte des compétences (UODC), Centre Inffo et le réseau des Carif-Oref vont inaugurer dans trois régions tests une communauté digitale inter-structures pour soutenir le développement du conseil en évolution professionnelle. « À terme, cette plateforme concernera 10 000 professionnels. Les deux premiers mois, nous la lancerons avec vingt-cinq volontaires des régions Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Bourgogne », explique Jean Besançon, le directeur de l’UODC à l’occasion des Assises régionales de l’orientation qui se sont tenues lundi 9 novembre, à Marseille.

« Tous les opérateurs du CEP sont impliqués : Pôle emploi, Cap emploi, l’Apec, les Fongecif et l’Union nationale des Missions locales. Ils travailleront ensemble pendant deux mois pour imaginer ce que pourrait être une communauté de leur métier. Il faut être peu nombreux pour créer la dynamique avec un noyau dur, avant de l’élargir à tous », explique Jean Besançon, le directeur de l’UODC.

Un accès strictement réservé aux pairs

Une communauté digitale de métier est un forum privé sur Internet, dont l’accès requiert un identifiant et un mot de passe. Elle doit garantir aux participants de se retrouver exclusivement entre pairs, pour échanger sur les outils et la culture professionnels. « C’est un lieu où on peut apprendre et mutualiser entre pairs. C’est un espace qui permet de demander un retour sur les usages de sa profession, un endroit où l’on peut discuter avec des compagnons très expérimentés du métier », poursuit Jean Besançon.

Ce type de plateforme s’est développé pour certains métiers au sein de grandes entreprises, comme Schneider Electric ou dans des professions très spécifiques, comme les juges pour enfants. Avec ce nouveau réseau social dédié au conseil en évolution professionnelle, les communautés digitales prennent une nouvelle ampleur. Car il s’agit d’une prestation en pleine construction, et l’un des objectifs de la communauté digitale sera de contribuer à l’émergence d’une culture et de techniques d’accompagnement homogènes au sein d’organismes différents.

Les règles à respecter

Pour être dynamique et productive, une communauté de métier doit respecter plusieurs règles. En premier lieu, elle ne doit compter que des membres du même métier et qui exercent leur profession. Ainsi, la présence d’un responsable hiérarchique ou d’une profession partenaire, comme un psychologue pour un conseiller en évolution professionnelle, dénaturerait la démarche. La deuxième règle d’or est que l’animateur soit également un professionnel du même métier et en exercice. Cette fonction est indispensable pour faire vivre les débats dans une communauté, virtuelle comme réelle.

Par ailleurs, ce lieu virtuel doit devenir « addictif » au sens où sa fréquentation régulière et participative est indispensable, pour permettre de faire émerger des solutions individuelles et des réponses collectives aux problèmes soulevés. Enfin, c’est un lieu où les professionnels doivent pouvoir se rendre librement, notamment pendant leur temps de travail. Une belle opportunité en somme offerte par la digitalisation, mais il faudra attendre encore quelques mois pour vérifier qu’elle tienne ses promesses.

par Cédric Morin, Centre Inffo, 2015

À consulter :

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement