Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Tracetonchemin.com : orienter les jeunes vers les métiers des transports

Tracetonchemin.com : orienter les jeunes vers les métiers des transports

Par Centre Inffo

Difficile de recruter des jeunes dans le secteur des transports ? Ce fut vrai pendant longtemps. Jugés pénibles, peu gratifiants, peu rémunérateurs, ces métiers souffraient surtout d’une méconnaissance de la branche trop souvent assimilée à la seule profession de chauffeur-routier. Halte aux idées reçues...

Loin d’être limité à la seule activité de transport de fret sur autoroute, le secteur du transport dispose d’un éventail professionnel largement plus vaste : livreurs, conducteurs d’ambulances, logisticiens, mécaniciens spécialisés, déménageurs... et ce, aussi bien sur le plan terrestre que maritime ou aérien.

En 2011, l’AFT-Iftim avait lancé pour la première fois l’opération Tracetonchemin.com, destinée à informer sur la palette des métiers disponibles, mais aussi sur l’orientation permettant d’y accéder, qu’il s’agisse d’apprentissage, de formation supérieure type BTS ou DUT, ou d’autres voies de formation. « Après avoir légèrement fléchi fin 2009, les effectifs des CFA gérés par l’AFT poursuivent leur progression en 2010 pour atteindre, en 2011, le nombre de 3 613 apprentis avec une hausse significative des nouveaux contrats signés par les entreprises  » explique-t-on du côté des écoles pédagogiques gérées par l’association. Et, en 2011, ce sont près de 20 000 élèves qui étaient inscrits dans un cursus dédié transport ou à la logistique.

103 000 visiteurs sur Internet

En 2012, Tracetonchemin.com est en partie sorti des pixels du world wide web pour s’afficher à la télévision, notamment par le biais d’un petit film diffusé régulièrement sur la chaîne NRJ 12 depuis le mois de mars. « Nous avons enregistré près de 103 000 visites sur notre site Internet consécutives à la diffusion des spots, soit bien plus qu’en 2011 où nous n’avions pas eu recours au média télévisé » a indiqué Bernard Prolongeau, le président délégué de l’AFT-Iftim. « La question n’était pas tant de provoquer un engouement pour ces métiers que de générer des questions chez ces jeunes et, de là, de les faire venir sur le site pour les informer non seulement des professions possibles dans notre branche, mais aussi des formations disponibles pour y accéder ». De fait, alors qu’en temps normal le site de l’association compte environ 5 000 visites mensuelles, ce chiffre est passé, depuis le lancement de la campagne, à 53 000 en mars et 55 000 en mai. D’ailleurs, la typologie des internautes intéressés par le milieu du transport a également évolué. « Au départ, ceux qui s’informaient directement sur notre site étaient essentiellement des individus recherchant une formation post-Bac » se souvient Bernard Prolongeau. « Aujourd’hui, l’assiette s’est considérablement élargie à l’ensemble des jeunes intéressés aussi bien par un CAP que par un Bac Pro ou un parcours en apprentissage ».

5 000 pré-incriptions à mi-campagne

Certes, mais au-delà de quelques clics, les effets de la campagne se traduisent-ils dans les faits ? « En 2011, environ 1 000 pré-inscriptions avaient été enregistrées par le biais du net » se rappelle-t-on au sein de l’équipe de Tracetonchemin.com, « en 2012, à mi-campagne, ce chiffre est passé à 5 000 ». Un chiffre que Bernard Prolongeau souhaite cependant tempérer. « Personne ne s’inscrit à 100 % sur Internet. Aussi, nous organisons des journées portes ouvertes dans notre centres de formation fin de permettre que des rencontres physiques puissent avoir lieu ». Actuellement, l’Isteli (l’école supérieure de transport et de logistique du groupe AFT-Iftim) compte 700 pré-inscriptions par le biais du web, soit 25 % de l’effectif.

par Benjamin d’Alguerre, Centre Inffo, 2012

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement