Abonnez-vous


Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Réussir son stage en master

Réussir son stage en master

Par Onisep

Véritable tremplin pour l’emploi, le stage de master est, plus que jamais, stratégique. Comment choisir son entreprise et réussir sa candidature ? Quels sont les pièges à éviter une fois en poste ? Conseils et témoignages.

JPEG - 9.1 ko
© Shironosov -iStockphoto

Une mission sinon rien !

On le sait : un stage présente toujours un intérêt pour l’étudiant. Même si tous les stages ne se valent pas, ils sont désormais mieux encadrés et permettent de bénéficier d’une expérience motivante, loin du stage "photocopie"... En master, diplôme à vocation clairement professionnelle, l’heure est à la mise en application de savoir-faire. Un stage réussi, c’est un stage qui permet d’acquérir des connaissances et de nouvelles compétences.

Retour d’expérience

"Dans le cadre de mon master Régie des œuvres et montage des expositions à l’université d’Amiens, j’ai effectué un stage au Petit Palais à Paris, au service de conservation préventive", résume Émilie, chef de projet au château de Versailles. "J’ai réalisé le bilan climatique du lieu afin de surveiller l’environnement et d’assurer la protection des œuvres. Une autre de mes missions touchait au plan d’évacuation des œuvres en cas de crue de la Seine. J’ai aussi participé au quotidien du musée, au montage d’expositions...".

Stage rêvé ou stage... utile ?

Un lieu de stage idéal, ça n’existe pas. Un stage bien choisi dépend des motivations de chacun, et, en priorité, du projet professionnel. Parmi les questions à se poser : qu’est-ce que j’attends de ce stage (des responsabilités, de l’autonomie, ou plutôt d’être très encadré) ? Suis-je prêt à bouger loin de chez moi ? Grande entreprise ou PME (voire TPE) ? Il peut être utile de s’informer sur la politique des ressources humaines et la santé économique de l’entreprise (lire l’article Stage de fin d’études : bien cibler son entreprise). Attention : ce n’est pas parce qu’une société accueille de nombreux stagiaires qu’elle recrute ! Dans certains secteurs friands de stagiaires, c’est même parfois l’inverse.

Conseil d’expert

"En master, le stage est une mise en situation professionnelle dans un secteur ou un métier défini en amont par l’étudiant. Il ne faut pas choisir l’entreprise par défaut, ni par opportunisme, sans que cela corresponde réellement à son projet", conseille Frédéric Gimello-Mesplomb, directeur du M2 Expertise et médiation culturelle à Metz.

Du stage à l’emploi, transformer l’essai

Si le stage ne garantit pas un emploi, il s’inscrit dans une stratégie à moyen, voire à long terme. C’est souvent dans un second temps, par bouche-à-oreille, que l’expérience se traduit par une opportunité : missions ponctuelles, remplacement au pied levé à l’occasion d’un congé maternité... La question est donc : "comment faire la différence et se démarquer des autres stagiaires ?".

Conseil d’expert

"Un stagiaire qui s’intéresse à tout, pose des questions et va au-delà de ce qu’on lui propose en se montrant pertinent et bien inspiré sera vite repéré comme un élément positif et dynamique. Même si, au départ, on pensait lui confier peu de choses, un tel profil gagnera rapidement en autonomie sur un projet", assure Françoise Sackrider, directrice du programme de management mode, design et luxe à l’Institut français de la mode (IFM).

par Onisep, 2015

À lire aussi

Sur Onisep.fr

Sur le web

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement