Abonnez-vous


Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Recrutement de l’armée de Terre… comment s’y prendre ?

Recrutement de l’armée de Terre… comment s’y prendre ?

Par Onisep

Première armée par ses effectifs, l’armée de terre propose de nombreux métiers pour tous les niveaux. Des spécialités propres à l’armée (combattant, conducteur de chars, chasseur-alpin, démineur...) mais également des métiers de la vie quotidienne (cuisinier, mécanicien, informaticien, frigoriste...). L’adjudant Xavier, conseiller en recrutement au Cirfa de Paris, répond à nos questions.

JPEG - 11.8 ko
© Grégoire Maisonneuve/ONISEP
L’adjudant Xavier, conseiller
en recrutement au Cirfa de Paris,
en entretien avec un candidat.

Première étape vers le recrutement, les tests de sélection : visite médicale, tests psychotechniques, épreuves sportives, évaluation du comportement, entretien. Si aucun diplôme n’est exigé pour entrer dans l’armée (militaire du rang), en revanche, la capacité à se dépasser ou la motivation (préparation du projet, recherches des informations...) sont des qualités appréciées.

Quand faut-il commencer les démarches ?

Définir un projet professionnel demande du temps. "Il faut compter au moins 6 mois pour faire aboutir un dossier." confirme Xavier, conseiller en recrutement au Cirfa (Centre d’information et de recrutement des forces armées) de Paris.

Comment trouver sa voie ?

Le conseiller aide les candidats à affiner leur projet. Cependant, avec plus de 400 spécialités, l’idéal est d’avoir une idée de l’arme (infanterie, blindés, artillerie, train, transmission...) avant de venir au Cirfa. "Cela réduit le champ des possibles et facilite le travail du conseiller. À eux de faire des recherches : reportages, littérature militaire, Internet...", précise Xavier.

Comment s’entraîner aux tests sportifs ?

Les épreuves sportives comprennent notamment une course d’endurance intitulée " Luc Léger ". Faire du sprint est une bonne façon de s’y préparer. Autre épreuve, un parcours d’obstacles chronométré (saut de haies, saut en longueur, abdominaux, marche sur poutre...). "Il faut écouter les consignes." explique le moniteur de sport du Cirfa de Paris. "Regarder le parcours sur internet avant de venir et s’entraîner permet d’avoir un rythme sportif. Celui qui donnera le meilleur de lui-même sera retenu."

Que se passe-t-il après les tests ?

"Une fois les tests passés, on valide le projet initial et on l’affine", explique Xavier. Il s’appuie pour cela sur les résultats du candidat, son choix professionnel et les places disponibles. Puis le dossier passe en commission. Seuls les meilleurs sont sélectionnés. En cas d’échec, il est possible de se représenter plus tard sur le poste visé ou un autre à condition de redéfinir son projet d’orientation avec le conseiller de recrutement.

Comment s’adapter à la vie militaire ?

Entrer dans l’armée, c’est d’abord avoir une vie très encadrée, accepter de nouvelles règles. "Il faut discuter des conditions de vie avec les autres militaires ainsi qu’avec les cadres du régiment. Ils guident les nouveaux engagés et les conseillent." assure Xavier.

Les publications de l’Onisep

Les métiers de la défense et de la sécurité publique
collection Parcours
parution en février 2012

pdf : 8,00 € - broché : 12,00 € hors frais de port

par Onisep, 2015

À lire aussi

Sur le même sujet

Sur le web

  • CIRFA : Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées pour les 3 armées (terre, air, mer)

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement