Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Orientation à distance : l’expérience du Danemark

Orientation à distance : l’expérience du Danemark

Par Euroguidance France
Réalisé avec le soutien de la Commission européenne dans le cadre du programme Euroguidance. Son contenu n’engage que son auteur, la Commission européenne n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

Directrice d’eGuidance, Kirsten Hahn Larsen a profité de la conférence organisée par le réseau Euroguidance sur « Les nouvelles pratiques des professionnels d’orientation en Europe » pour présenter un dispositif danois d’orientation à distance. Extraits.

Depuis 15 ans, la révolution numérique a instauré de nouveaux liens entre les jeunes et la société. Les TIC, internet, le mobile, sont venus alimenter leur vie sociale. Ces nouvelles formes de communication (sms, réseaux sociaux…) repoussent les frontières physiques -on peut être chez soi et discuter avec des amis ailleurs- et les repères temporels -messages envoyés à tout moment.
Dans le cadre de l’orientation, de nombreux outils d’information en ligne dédiés ont été mis en place. La tendance actuelle est au développement de nouveaux services tels que les tchats avec des experts ou encore les blogs. L’objectif étant de toucher le client où qu’il soit.
En janvier 2011, le ministère de l’Enfance et de l’Éducation du Danemark a lancé un nouveau service d’orientation –eGuidance- faisant partie intégrante du portail d’orientation danois www.ug.dk.

Un service à toute heure

Toute personne qui cherche de l’information sur l’éducation peut discuter, échanger avec des conseillers expérimentés via différents canaux de communication (hotline, tchat, email, SMS et Facebook). Le service offre un accès facile à une information indépendante et des conseils sur l’éducation et l’emploi tous les jours de la semaine. Cet accès est facilité par des plages horaires d’ouverture assez larges (soir, week-end).

PNG - 94.8 ko
Kirsten Hahn Larsen (DR)

Tout citoyen peut obtenir de l’aide pour la gestion de sa carrière et le développement de ses compétences. Cela nécessite de la part des conseillers de la rapidité et de la précision dans les réponses fournies.
eGuidance emploie 35 personnes dont 14 à temps plein pour. 2/3 des conseillers sont donc employés dans d’autres services d’orientation (centres d’orientation pour les jeunes, Centres régionaux d’orientation ou les centres pour l’emploi) et travaillent, à leur domicile, pour eGuidance à raison de 40% à 60% de leur temps, soit environ 2 à 3 jours de travail par semaine.

Tchatter est particulièrement populaire

Près de 50% des séances d’orientation se font via le tchat qui offre de grandes opportunités pour la réflexion lors de la séance d’orientation. Tchatter est particulièrement populaire parmi les jeunes. Ils peuvent répondre exactement quand ils veulent et abandonner la conversation s’ils ne souhaitent pas continuer. En 2012, 28.000 élèves et étudiants dans l’enseignement secondaire (collèges et lycées) et supérieur ont reçu des conseils en discutant avec un conseiller. Il s’agit d’une hausse de 30% par rapport à l’année précédente.

Depuis 2012, eGuidance, c’est également Facebook, où les usagers peuvent entrer en contact direct avec un conseiller d’orientation et voir qui est en charge de notre site Facebook ce jour-là. Sur le site Facebook d’eGuidance, les jeunes peuvent partager leurs réflexions et leurs expériences concernant leurs choix de formation. De cette façon, les médias sociaux offrent une nouvelle occasion pour les jeunes de faire un choix de formation éclairé. eGuidance vient d’atteindre 10 000 "J’aime" sur Facebook [1] dont plus de 60% sont des élèves de niveau collège qui s’apprêtent à faire leur choix d’enseignement en lycée.

L’orientation via les médias sociaux implique des défis et des expériences, qui sont complètement différents de ceux utilisés dans le travail avec les canaux traditionnels. Mais depuis le lancement d’eGuidance au Danemark, des conseils ont été apportés à plus de 200 000 enfants, adolescents et adultes sur environ 5 millions d’habitants.

par Euroguidance France, 2014

Réalisé avec le soutien de la Commission européenne dans le cadre du programme Euroguidance. Son contenu n’engage que son auteur, la Commission européenne n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

[1Près de 13700 à la mi mars.

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement