Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil du site > Les CIO revendiquent un rôle de coordination et d’animation (ANDCIO)

Les CIO revendiquent un rôle de coordination et d’animation (ANDCIO)

Qu’il s’agisse de la refondation de l’École ou de l’acte III de la décentralisation, c’est une certaine conception de l’orientation qui se joue dans ces deux chantiers majeurs du gouvernement. Dans ce contexte et alors que la mise en œuvre du service public de l’orientation souhaité par le législateur questionne la place de l’orientation scolaire, l’association nationale des directeurs de centres d’information et d’orientation (ANDCIO) rappelle dans un communiqué en date du 31 octobre la vocation des CIO à jouer un « rôle de coordination et d’animation ».

JPEG - 15.1 ko
Robert Poisson (DR)

Sera-t-elle entendue ? Se livrant à un exercice d’interprétation lors d’un entretien accordé à Centre Inffo, le président de l’ANDCIO Robert Poisson semble en douter, ne redoutant rien de moins que la « disparition des CIO » dans le service d’orientation régionalisé qui se dessine : « entre l’ARF qui entend cantonner les conseillers d’orientation aux établissements scolaires pour faire de l’éducation à l’orientation, et l’État qui voudrait confier celle ci aux seuls enseignants, nous ne voyons pas bien qui va, d’une part, reprendre la charge des CIO, et qui va, d’autre part, leur confier une mission réelle », estime-t-il.

Pourquoi confier la coordination aux CIO ? « Notre thèse, c’est que lorsque vous voulez une action sur les questions de l’orientation, vous êtes forcément à l’interface entre le système éducatif et l’ensemble social. Et si vous voulez être à l’interface, vous avez besoin d’un organisme qui assure les liens entre l’extérieur de l’éducation et l’éducation elle-même (…), [or]nous pensons que les CIO ont cette place privilégiée depuis très longtemps. » Quand bien même les autres acteurs de l’orientation accepteraient cette organisation, encore faudrait-il que les CIO obtiennent l’autonomie qu’ils réclamaient déjà lors de leur assemblée générale du 2 décembre 2011 (voir Orientactuel n° 9) : « La prédominance des Régions ne nous pose pas de problème », assure Robert Poisson, « simplement, il faut arriver à donner aux CIO la capacité d’être un réel organisme de coordination, surtout lorsque vous développez des coopérations », insiste-t-il. « Alors que les Fongecif, les Missions locales ou encore les universités disposent tous d’une capacité de décision, les CIO - qui représentent quand même un réseau de plus de 500 centres - n’ont aucun moyen de gérer des fonds », souligne Robert Poisson. La solution ? « La création d’un véritable établissement public qui peut s’inscrire dans la perspective d’un service public territorialisé », lequel « permettrait de mettre en œuvre une réelle coordination des actions d’orientation, scolaire et non scolaire », promet l’ANDCIO. « Le pire serait qu’il ne se passe rien mais cela semble mal parti, je ne suis pas très optimiste », conclut le président de l’ANDCIO.

ANDCIO

par Nicolas Deguerry, Centre Inffo, 2012

Le SPO en Pays de la Loire : « d’abord des coopérations approfondies, ensuite les labellisations »
Citant en exemple positif la Bretagne où un travail de coordination entamé dès 2005 a précédé les labellisations Orientation pour tous intervenues en 2012, Robert Poisson estime a contrario que « plus les labellisations ont été rapides, plus le résultat s’est avéré formel ». Tel ne devrait pas être le cas en Pays de la Loire où, explique le président de l’ANDCIO également directeur du CIO de Nantes, « un travail de fond est réellement engagé entre huit réseaux principaux [1] qui se sont mis d’accord pour travailler ensemble au niveau régional ». À la clé, la signature le 19 décembre prochain d’une charte d’accord pour mettre en place des « coopérations approfondies », sans lesquelles les labellisations qui suivront n’auraient « aucun sens », juge Robert Poisson. La première labellisation devrait intervenir dès le mois de décembre à Ancenis, suivie par Nantes et Angers, avec à chaque fois un pilote différent.

[1] CIO, Missions locales, SUIO, Fongecif, Cap Emploi, Pôle Emploi, Mife, Crij.

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement