Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Le Pôle Rhône-Alpes de l’orientation propose des pistes pour baliser et sécuriser la transition vers « l’e-orientation »

Le Pôle Rhône-Alpes de l’orientation propose des pistes pour baliser et sécuriser la transition vers « l’e-orientation »

Par Centre Inffo

« Mieux comprendre les freins des professionnels de l’orientation face à la transition numérique et proposer des solutions concrètes pour favoriser l’utilisation d’outils dématérialisés dans un contexte d’aide à l’orientation », tel est l’objectif de l’étude "Web 2.0 et pratiques en orientation" proposée par le Pôle Rhône-Alpes de l’orientation (PRAO).

Réalisée avec les réseaux de l’orientation en collaboration avec le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) et l’Observatoire des politiques et des pratiques pour l’innovation en orientation (Oppio-Inetop), l’étude entend fournir « des pistes pour baliser et sécuriser la transition vers l’e-orientation ». Il s’agit notamment de prendre acte du passage au « Web participatif », lequel entraîne une « utilisation d’Internet centrée sur la coproduction des informations circulant sur la Toile et sur la mise en relation des internautes ».

Comprendre les freins à l’utilisation des outils

Le rapport avec l’orientation ? Il est à rechercher dans les passerelles qui s’inventent entre les outils numériques et le développement de démarches d’orientation tout au long de la vie centrées sur l’individu-acteur. En Rhône-Alpes, explique l’étude, cela rejoint « l’une des ambitions du service public régional de l’orientation (SPRO), [qui] consiste à développer et démocratiser l’usage du numérique à la fois dans l’offre d’informations et dans les pratiques de conseil et d’accompagnement ». C’est dans cette perspective que le PRAO a initié un groupe de travail [1], dans l’objectif de « comprendre les freins à l’utilisation des outils par les professionnels de l’orientation », « favoriser l’utilisation des outils dématérialisés dans le cadre du conseil en orientation » et « comprendre les usages par le grand public des outils numériques dans ce domaine ».

Après une première étape destinée à identifier les points de difficulté et les avantages du conseil en ligne, l’Institut national d’étude du travail et d’orientation professionnelle (Inetop) a apporté une méthodologie d’enquête et collaboré à l’analyse des résultats. Lesquels ont témoigné de l’écart qui persiste entre potentiel et réalité des pratiques : « Tant les professionnels que les usagers privilégient encore une utilisation passive d’Internet – autrement dit, ils "consomment" de l’information mais sont beaucoup moins dans le partage ou la création d’informations de quelque nature que ce soit. »

Faire évoluer la posture des professionnels

Dégageant cinq constats et autant de préconisations, l’étude fait apparaître des similitudes avec les problématiques de l’innovation en formation. Ainsi, par exemple, de la recommandation d’accompagner l’acculturation aux outils du Web 2.0 par la formation et de privilégier des dispositifs hybrides associant distance et présentiel. Rejetant la promotion d’« outils miracles », l’étude appelle à l’évolution de la « posture des professionnels », éléments clés de la transition vers l’e-orientation. D’où la volonté du PRAO de « permettre aux acteurs de développer une véritable littératie numérique » [2]. Concrètement, il pourrait s’agir de : publier des informations fiables sur les usages et les fonctionnalités des outils Web 2.0 par la création d’une rubrique dédiée sur le site Web du PRAO ; former les professionnels de l’accueil-information-orientation à l’utilisation des outils Web 2.0 dans une perspective d’e-orientation ; produire des scenarii d’utilisation et concevoir des dispositifs pédagogiques intégrant les outils du Web 2.0 dans le domaine de l’orientation.

par Nicolas Deguerry, Centre Inffo, 2015

À consulter :

  • Le web 2.0 et les pratiques en orientation – Des pistes pour baliser et sécuriser la transition vers l’e-orientation (PRAO Cnam / Oppio-Inetop), novembre 2015 : format PDF – 2,6 Mo

[1Association Rhône-Alpes pour l’orientation et la promotion des métiers (Arom), CIBC, CCI Rhône-Alpes, CRIJ, Fongecif, Mife, Opcalia et Scuio de l’université Stendhal Grenoble-III.

[2Aptitude à comprendre et à utiliser le numérique dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d’étendre ses compétences et capacités (OCDE).

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement