Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil du site > Le Cned propose des contrats de professionnalisation

Le Cned propose des contrats de professionnalisation

Par Centre Inffo

Pour le Centre national d’enseignement à distance, la FOAD, ce n’est bien sûr pas nouveau...
Plus innovant, en revanche, la possibilité de suivre sept cursus certifiants et/ou diplômants en alternance dans le cadre du contrat de professionnalisation.

Pour le Cned, le dispositif est à relier aux dispositions de la loi du 5 mars 2014 en matière d’accès aux formations ouvertes et à distance.

“Accompagnement proactif individualisé”

Baptisée Cned Alternance, la formule entend coller au plus près de la souplesse nécessaire aux entreprises et aux salariés. Pas question, pour autant, de faire peser sur ces derniers la seule responsabilité des périodes formatives  : un “accompagnement proactif individualisé et renforcé” est délivré en continu par des “spécialistes de la distance et des domaines de compétences”, “conseillers alternance” et “référents de parcours”, indique le Cned. Objectif : “Garantir le lien entre les différents acteurs de la formation : l’entreprise, l’alternant et les intervenants pédagogiques.”
Le rythme d’alternance est de trois jours de travail en entreprise et deux jours d’étude des cours dans un bureau de l’entreprise équipé d’un ordinateur connecté.

L’ingénierie des e-formations

Au-delà de la possibilité de suivre une formation à distance dans le cadre d’un contrat de travail, le véritable “plus” est apporté par le numérique. Là où les formats classiques d’enseignement par correspondance isolent, le Cned recourt à l’ingénierie des e-formations en prévoyant deux à trois sessions de regroupement présentiel et des classes virtuelles  : “Cela développe le sentiment communautaire via des activités d’apprentissage innovantes et prépare l’insertion professionnelle post-formation.” En dehors de ces périodes, le suivi personnalisé de l’alternance est assuré par des entretiens téléphoniques “bipartites” (avec l’alternant) et “tripartites” (avec le tuteur). À noter que des mises à niveau sont également proposées avant la mise en place du contrat.

par Nicolas Deguerry, Centre Inffo, 2014

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement