Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil du site > La professionnalisation des acteurs du conseil en évolution professionnelle

La professionnalisation des acteurs du conseil en évolution professionnelle

Par Centre Inffo

“La réussite de la mise en œuvre du conseil en évolution professionnelle (CEP) et du service public régional de l’orientation (SPRO) dépend de la professionnalisation des acteurs qui vont à la fois intervenir sur les champs orientation et formation.” Fadila Khattabi, vice-présidente du Conseil régional de Bourgogne, en charge de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

Sécurisation des parcours des actifs

Depuis 2004, la Région Bourgogne applique un programme de professionnalisation des acteurs intervenant dans le champ de la formation professionnelle. “Ce programme a été déterminant dans le déploiement d’un CEP en avril 2013 en faveur des salariés (sécurisation des parcours des actifs), avec l’appui du C2R Bourgogne. Ce CEP a été confié aux Points relais conseil, déjà en charge de la validation des acquis de l’expérience (VAE). Aujourd’hui, la loi s’impose et un travail est mené au plan national pour l’élaboration du cahier des charges du CEP. Nous allons nous appuyer sur notre expérience pour les travaux à venir en matière de professionnalisation qui en région est un gage de réussite et de qualité de la politique publique”, a indiqué Fadila Khattabi.

“Aucun prestataire n’est prêt à faire du CEP...”

En Poitou-Charentes, l’Agence régionale de la formation tout au long de la vie (ARFTLV) apporte un appui aux différents réseaux devant accompagner la mise en place du Passeport orientation formation auprès des publics “cibles” retenus par la Région (bénéficiaires des actions du SPRF et du PRF, étudiants, apprentis...). À ce titre, elle professionnalise les conseillers de ces différents réseaux (organismes de formation et prescripteurs). “L’objectif de ce Passeport est de collecter des informations sur le parcours de formation, l’expérience professionnelle, les certifications des personnes, a expliqué Martine Pham-Quoc, directrice de l’Agence. Il peut servir à repérer ses besoins en formation, élaborer un projet de VAE, faciliter une évolution professionnelle. Cependant, la question est de savoir comment on le positionne par rapport au CEP et au CPF...”

Insistant sur la nécessité de “privilégier les contacts entre les différents partenaires de manière à enrichir les connaissances et les compétences du métier de conseil”, Martine Pham-Quoc a constaté : “Aucun prestataire n’est prêt à faire du CEP...” Pour Bertrand Hebert, directeur général adjoint de l’Apec, “il faut se donner de vrais moyens d’échanges avec les acteurs du CEP, car nous aurons beaucoup à y gagner”.

Travailler avec les branches

D’autres interrogations ont été exprimées par des acteurs délivrant des services d’accueil, d’information, de conseil et d’accompagnement, dont les opérateurs du CEP. Patrice Guilloux, délégué interrégional Est d’Uniformation (Opca des associations, coopératives, mutuelles), a ainsi rapporté qu’un travail commun a été lancé entre cinq Opacif (Faf-TT, Afdas, Unifaf, Uniformation, et Unagecif ). “Nous avons d’abord réalisé un état des lieux de nos compétences de manière à déterminer celles que nous devons chercher ailleurs pour la mise en place du CEP. Les Carif nous permettront de réussir avec nos branches professionnelles dans un premier exercice qui consiste à disposer d’informations pertinentes pour l’accueil des salariés (données sur un bassin d’emploi...)”, a-t-il expliqué. “Les Carif doivent inventer des coopérations interrégionales, car certaines informations ne sont pas disponibles chez nous. Par exemple, l’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (Udes), qui siégera dans les Comités régionaux de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles (Crefop), aura besoin d’être accompagnée pour se saisir des problématiques emploi-formation.”

par Philippe Grandin, Centre Inffo, 2014

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement