Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > La période de mise en situation en milieu professionnel

La période de mise en situation en milieu professionnel

Par Centre Inffo

Zoom sur un dispositif utile pour se confronter à la réalité des situations de travail.

1. À la découverte de la PMSMP

La période de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP) a été introduite par la loi du 5 mars 2014 : c’est un dispositif d’immersion pour toute personne faisant l’objet d’un accompagnement social ou professionnel personnalisé (demandeur d’emploi, adhérent à un contrat de sécurisation professionnelle, jeune suivi dans le cadre d’un Civis ou de la garantie jeunes, allocataire du RSA, salarié en contrat aidé). La PMSMP s’inscrit pleinement dans la logique du conseil en évolution professionnelle et du CPF pour les salariés. Elle permet de découvrir un métier, un secteur d’activité, de confirmer un projet professionnel grâce à des situations réelles de travail, ou d’initier un parcours d’embauche.

2. Les prescripteurs

Les organismes qui accompagnent ce dispositif sont définis par la loi : il s’agit de Pôle emploi, des Missions locales pour les moins de 26 ans, de Cap emploi pour les personnes en situation de handicap, des structures d’insertion par l’activité économique (entreprise d’insertion ou association intermédiaire ou atelier et chantier d’insertion) pour les salariés en insertion, ou d’autres acteurs en cas de délégation par un de ces prescripteurs. Ainsi, Uniformation, Opca et Opacif des entreprises de l’économie solidaire, de l’habitat social et de la protection sociale, a signé un conventionnement national avec Pôle emploi qui lui permet de proposer cet outil dans le cadre du CEP.

3. Mode d’emploi

Une convention de mise en situation est signée (Cerfa n° 13912*02) par le bénéficiaire avec l’organisme prescripteur et la structure d’accueil, qui précise les conditions de l’activité (durée, fonctions exercées, horaires…). La PMSMP ne peut en aucun cas se substituer à un emploi permanent, ni permettre de faire face à un accroissement d’activité, ni de remplacer un salarié absent. Conclue pour une durée d’un mois, elle peut être renouvelée une fois si les objectifs n’ont pas été atteints et s’effectuer de manière continue ou discontinue. Le bénéficiaire n’est pas salarié, ni rémunéré par la structure d’accueil, ni stagiaire de la formation. Il bénéfice cependant d’un tutorat au sein de la structure et d’un conseiller référent.

par Christelle Destombes, Centre Inffo, 2017

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement