Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Jérémy Thevenin, objectif "Agent de sécurité"

Jérémy Thevenin, objectif "Agent de sécurité"

Par Centre Inffo

Rencontré alors qu’il était sur le point de terminer son parcours à l’École de la 2ème Chance de Grenoble, Jérémy Thevenin a dû s’y reprendre plusieurs fois avant de trouver sa voie. Sur le point de devenir agent de sécurité, il nous explique comment il a pu retrouver confiance et motivation.

Courtois, posé, disponible. Fiable aussi, répondant à la deuxième sonnerie du rendez-vous fixé lors d’une rapide prise de contact à l’École de la 2ème Chance de Grenoble. À 22 ans, il y a un Jérémy Thevenin de l’avant E2C et celui qui s’apprête à la quitter. L’équipe pédagogique s’est bien gardée de nous prévenir et c’est lui-même qui s’en charge : « j’avais un caractère un peu impulsif ». Et de commenter : « peut-être que j’en avais un peu ras le bol de ne pas voir avancer mon projet, peut-être que je commençais à baisser les bras... »

D’un parcours hésitant...

JPEG - 53.2 ko
Jérémy Thévenin (DR)

D’abord orienté, de lui même « mais un peu par dépit », en mécanique, Jérémy Thevenin décroche en deuxième année de Bep. « Trop de lacunes », estime-t-il. Suivi en Mission locale, il décide de se ré-orienter dans la peinture en bâtiment. Financé par la Région Rhône-Alpes, le voici bientôt en formation qualifiante à l’Afpa. S’il n’était pas prévisible, l’échec survient néanmoins lors de l’examen final. Partagé entre le sentiment que les règles du jeu ne lui ont pas été bien expliquées ou que lui-même ne les a pas bien comprises, il en ressort affecté : « cela faisait deux fois que je changeais de projet, deux fois qu’il y avait un problème, la motivation en a pris un coup... » Elle reviendra avec l’intérim, qui lui permet de reprendre pied mais pas de s’inscrire dans un projet. « Alors quand ma conseillère de Mission locale m’a parlé de l’École de la 2ème Chance, ça m’a intéressé et j’ai foncé. » Arrivé avec l’intention de présenter un CAP de peintre, il se rend peu à peu compte qu’il s’est peut-être enferré dans ce projet. « J’avais un peu oublié la dimension découverte de métiers », explique-t-il.

...à la validation du projet professionnel

Le moment est venu de se souvenir que la profession d’agent de sécurité, exercée par son frère, l’intéresse. D’abord tenté de freiner son enthousiasme devant son fameux caractère impulsif, son référent finit par le laisser partir en stage. Le premier, en magasin, se déroule sans encombre, le second, sur un site industriel, se passe à merveille. Ce qui lui plaît ? « On est là pour aider, prévenir, accueillir, …il faut être souriant, quand même ! » CQFD : les éruptions comportementales étaient moins structurelles que conjoncturelles... Renouvelé pour cinq mois à l’E2C pour lui permettre d’achever la validation de son nouveau projet professionnel, il en est aujourd’hui tout juste sorti, prêt à intégrer une formation pour obtenir le CQP d’agent de sécurité. Ce que lui a apporté l’E2C ? « Un cadre, un accompagnement qui m’a vraiment fait beaucoup de bien. Sans l’E2C, je n’aurais pas fait toutes ces recherches, je n’aurais pas fait de stages », remercie-t-il. Et de conclure : « j’ai su rebondir, ça m’a remotivé, je suis content de mon parcours. » Fier ? « Oui, on peut le dire, je suis fier de moi ! »

Ne reste qu’à évoquer cette drôle d’appellation d’École de la 2ème Chance. Magnifique pour les uns, un brin stigmatisante pour les autres. Disons que si elle flatte l’ego républicain, elle laisse aussi libre interprétation aux trieurs de CV. Deuxième chance pour qui ? Ceux qui ont raté la première ? Ceux qui n’en ont pas eu ? Et Jérémy Thevenin, qu’en pense-t-il ? « Au début, ils sourient, après, quand on leur explique, ils comprennent... » Bientôt agent de sécurité et déjà pédagogue, ...chapeau !

Dates clés

2010 - BEP Mécanique (non validé)

2012 – Titre professionnel de peintre en bâtiment (non validé)

Février 2013 à mars 2014 - Parcours à l’École de la 2ème chance de Grenoble

par Nicolas Deguerry, Centre Inffo, 2014

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement