Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Hélène Pesson, le goût d’apprendre et de transmettre

Hélène Pesson, le goût d’apprendre et de transmettre

Par Centre Inffo

Promue responsable de production après le suivi d’une formation interne
pour s’initier au management dans le secteur agroalimentaire, Hélène Pesson s’applique depuis à mettre en pratique ses nouveaux savoirs.

Depuis 2015, Hélène Pesson a pris du galon. Désormais responsable de production chez Kerlys, une conserverie de légumes du groupe Agromousquetaires située à Locoal-Mendon, elle encadre 65 salariés. De nouvelles responsabilités pour celle qui était entrée quinze ans plus tôt dans l’entreprise comme chef d’équipe pour piloter une ligne de production, avant de devenir responsable d’atelier, puis responsable méthodes industrielles. “Mon manager m’a alors proposé d’évoluer vers le poste que j’occupe aujourd’hui”, raconte-t-elle.

Reste qu’un tel bond en avant ne s’improvise pas. Pour l’accompagner dans ce parcours, l’entreprise l’oriente vers la formation “Manager de la performance industrielle”, mise en place par PME Université – une émanation du groupe PME Centrale qui aide les entreprises à mettre en place des cursus certifiants. De septembre 2014 à novembre 2015, elle rejoint douze autres apprenants, venant de différentes usines du groupe dans ce programme comprenant entre deux et quatre jours de cours par mois. “Nous avons visité des usines Agromousquetaires, appris à nous enrichir de nos diverses expériences”, se souvient-elle. Les enseignements sur le contrôle de gestion, la recherche-développement, la maintenance ou la chaîne logistique, donnés par des professionnels, lui ouvrent aussi les yeux sur la manière dont ces départements interagissent avec la production. Une part du cursus vise à initier les participants au management et à la gestion de production.

Retour sur soi

Nommée responsable de production avant la fin de la formation, Hélène met sans attendre en œuvre les méthodes apprises. Parallèlement, elle réalise un dossier de VAE pour valider cette formation interne et obtenir une licence professionnelle. Elle planche aussi sur un projet tutoré. Son choix se porte sur le “management visuel”, une thématique qui consiste à donner du sens et à rendre le personnel acteur de l’atelier. La mise en place d’outils de pilotage visuel dans l’atelier permet, en un seul coup d’œil, de détecter au plus vite les dysfonctionnements. “Cette formation n’a rien à voir avec la maîtrise en ingénierie de la production que j’avais suivie en formation initiale. C’est beaucoup plus concret et surtout appliqué au secteur agroalimentaire dans lequel j’évolue”, confie-t-elle.

Le retour sur les bancs de l’école a donné à Hélène l’envie de devenir formatrice à son tour. “Tous les étudiants n’apprenant pas au même rythme ou de la même façon, je suis obligée de me remettre en cause, d’expliquer ce que je dis d’une autre façon. Ce travail sur moi-même m’aide auprès des membres de mon équipe”, conclut celle qui souhaite faire partager à chacun d’eux sa passion de l’excellence et son goût pour la transmission. 

par Laurence Estival, Centre Inffo, 2017

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement