Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Europass mobilité : le sésame de l’apprentissage à l’échelle européenne

Europass mobilité : le sésame de l’apprentissage à l’échelle européenne

Par Centre Inffo

Zoom sur l’Europass Mobilité, un dispositif qui vise à encourager la reconnaissance des expériences à l’étranger en rendant leurs résultats plus visibles, grâce à une mise en valeur des savoirs et des compétences acquis.

1 - Un dispositif qui prend son envol

En 2015 Europass fêtait ses 10 ans, et le dispositif Europass mobilité commence l’année avec un nouveau portail dédié, lancé le 5 janvier dernier. « Plus de 100 000 Europass ont été délivrés. En 2005, il y en avait moins de 4000 et en 2014, 20 000 jeunes ont pu en profiter. Le dispositif monte en puissance, mais il ne faut pas perdre de vue que l’Europass mobilité est l’un des cinq documents du portefeuille. Car c’est l’ensemble qui fait sens », explique Sébastien Thierry, le directeur par intérim d’Erasmus + France.

2 - Un portefeuille complet

Europass est un portefeuille de compétences reconnu dans 34 pays européens. Il repose sur cinq documents dont trois sont en accès libres. Il s’agit du CV Europass qui compile les connaissances et compétences de manière homogène, du passeport de langues qui s’appuie sur le Cadre européen commun de références pour les langues et disponibles sur le site du Cédefop. Le supplément au certificat décrit les compétences et qualifications liées à la formation professionnelle, et est sur le site de de la Commission nationale des certifications professionnelles. De son côté, le supplément au diplôme est délivré par les établissements d’enseignement supérieur et décrit le contenu du titre obtenu et le parcours de formation du bénéficiaire.

3 - Europass Mobilité

L’Europass mobilité est un document officiel de l’Union européenne, délivré par le Centre national Europass, pour faire reconnaître une expérience d’apprentissage, d’éducation ou de formation à l’étranger. Il est accessible à tous dans la mesure où en amont de la demande, une convention entre l’organisme et la structure d’accueil a été signée, qu’un tuteur a été désigné et qu’un contrat précise les objectifs de formation.

« La démarche est très simple et prise en charge par les accompagnateurs. Tous les bénéficiaires d’Erasmus bénéficient d’Europass mobilité qui est signé par le tuteur de l’entreprise et le jeune avec qui ils listent les compétences formelles ou non acquises. Ce document officiel n’est pas encore assez reconnu par les entreprises, pourtant il témoigne de compétences d’adaptation et de maturité précieuses », poursuit Sébastien Thierry, en rappelant que la mobilité transnationale ne concerne que 3% des travailleurs européens.

par Cédric Morin, Centre Inffo, 2016

À consulter :

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement