Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Euro de football 2016 : création d’un titre "Grands Événements"

Euro de football 2016 : création d’un titre "Grands Événements"

Par Centre Inffo

Spécialement créé en vue de l’Euro 2016, le CQP « Surveillance de grands événements » vise à qualifier les futurs agents de sécurité qui vont être prochainement recrutés.

Face à la hausse temporaire d’activité liée à l’Euro 2016 de football, qui se déroulera du 10 juin au 10 juillet prochain dans notre pays, il est apparu nécessaire au gouvernement d’accroître les possibilités de recrutement de nouveaux agents de sécurité privée. Ces derniers auront à réaliser des missions plus circonscrites par rapport à celles qu’exercent aujourd’hui tous les agents en poste, titulaires d’une carte professionnelle « Surveillance humaine ou surveillance par des systèmes électroniques de sécurité ou gardiennage », consécutive à l’obtention du certificat de qualification professionnelle « Agent de prévention et de sécurité » (CQP APS).

Une nouvelle carte professionnelle

Pour ces nouveaux et futurs agents, une nouvelle carte professionnelle a été créée par le ministère de l’Intérieur via un décret du 16 octobre 2015. Elle est dédiée à la « surveillance dans le cadre de manifestations sportives, récréatives, culturelles et économiques, rassemblant plus de 1 500 personnes ». Sa détention est subordonnée à l’obtention d’un CQP spécialement créé en vue de l’Euro 2016. Le contenu et le volume horaire de la formation nécessaire pour acquérir ce CQP « Surveillance de grands événements » ont été définis par un arrêté du ministère de l’Intérieur du 2 décembre 2015 (parution au Journal officiel du 15 décembre). La mission de sécurité privée autorisée pour les futurs détenteurs de cette nouvelle carte professionnelle consistera principalement à réaliser le filtrage et le contrôle d’accès, la surveillance des bagages à main, la palpation de sécurité, la gestion des situations conflictuelles et l’alerte. Ces agents ne seront donc pas autorisés à gérer les alarmes, à faire des rondes de surveillance, à tenir un poste de sécurité ou à effectuer la surveillance par des moyens électroniques. D’une durée de validité de cinq ans, la nouvelle carte professionnelle permettra cependant à ses titulaires de compléter ultérieurement leur formation pour obtenir la carte professionnelle classique « Surveillance humaine ou surveillance par des systèmes électroniques de sécurité ou gardiennage ».

Une professionnalisation nécessaire

De son côté, la Fédération des services CFDT, dans une lettre du 27 novembre 2015 adressée au ministre de l’Intérieur, dénonce la création « dans la précipitation en vue de l’Euro 2016 » d’un CQP « low cost » pour « contourner les dispositions réglementaires relatives à la formation obligatoire et préalable à l’exercice d’une activité de sécurité ou de sûreté ». « Nous savons depuis le 28 mai 2010 que la France est le pays organisateur de l’Euro 2016 et je suis très surpris que l’on se préoccupe maintenant de la sécurité alors que nous avions six ans pour le faire », déplore Omar Kerriou, secrétaire fédéral de la CFDT-Services.

Recrutement de 8 à 10 000 personnes

Selon Philippe Maquin, président de l’Union nationale des acteurs de formation en sécurité (Unafos), « les besoins en recrutement ont été évalués entre 8 000 et 10 000 personnes, principalement des demandeurs d’emploi ». « Tous les sites retenus pour l’Euro 2016 sont déjà dotés d’un service de sécurité mais il est nécessaire de renforcer leurs effectifs pour la protection des « fans zones » (lieux fermés avec écrans géants), extérieures aux stades », ajoute-t-il. Le secteur entend recruter des agents féminins, plus à même d’assurer la palpation de sécurité sur les femmes, soit entre 500 et 1 000 femmes. « Par rapport à la formation de 140 heures relative au CQP APS, la formation au nouveau CQP était initialement constituée de 70 heures mais elle atteint aujourd’hui 105 heures dont 14 heures spécifiques pour « la gestion des risques terroristes ». Cela est consécutif à une décision du ministère de l’Intérieur et de la commission paritaire nationale de l’emploi et de la formation professionnelle (CPNEFP) de la branche prévention-sécurité, suite aux événements tragiques du 13 novembre », explique Philippe Maquin. En outre, le nouveau CQP ne pourra être délivré que « par des organismes de formation agréés par la branche ».

par Philippe Grandin, Centre Inffo, 2016

Le CQP « Surveillance de grands événements »

L’arrêté paru le 2 décembre dernier précise les compétences qui seront évaluées dans le cadre du CQP « Surveillance de grands événements ». Comme pour la plupart des CQP en sécurité privée, une quinzaine d’heures sont réservées aux notions juridiques : connaissance du livre VI du CSI (Code de la sécurité intérieure), dispositions du Code pénal, déontologie professionnelle... Les candidats à ce nouveau CQP devront suivre une formation de gestion des premiers secours. Ils devront également être capables de savoir gérer des risques et des situations conflictuelles. Suite aux attentats du 13 novembre, un module « Gestion du risque terroriste » occupera 14 heures.

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement