Abonnez-vous


Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Enseignement d’exploration en 2de : pourquoi choisir "Santé et social" ?

Enseignement d’exploration en 2de : pourquoi choisir "Santé et social" ?

Par Onisep

L’enseignement d’exploration "santé et social" en 2nde générale propose de découvrir les secteurs et métiers de la santé, du social, du médical et du paramédical, par le biais d’activités de recherche menée par les élèves. Un atout pour la poursuite d’études en ST2S (sciences et technologies de la santé et du social), mais aussi vers d’autres séries de bac. Explications.

JPEG - 9.2 ko
© iStockphoto.com

Le choix de l’enseignement d’exploration (EDE) "santé et social" peut être motivé par différentes raisons. A raison d’1h30 hebdomadaire, il intéresse, entre autres, ceux qui sont attirés par les métiers d’assistant de service social ou d’infirmier, ou qui veulent devenir médecin ou sage-femme, qu’ils visent un bac visent un bac ST2S, ou S.

Cet EDE est aussi ouvert à tous ceux qui ne se projettent pas forcément dans ces études mais vers un bac ES ou L par exemple, afin de poursuivre vers d’autres domaines, comme le droit, la psychologie ou encore l’hôtellerie. Cet EDE aborde en effet des questions de société liées à la santé et au bien-être social, importantes dans certaines professions en-dehors du champ sanitaire et social.

Une initiation exploratoire

Pour ceux qui souhaitent travailler dans le sanitaire, le social, le médical ou le paramédical, les activités de cet EDE permettent de confirmer son choix. En explorant les métiers de ces secteurs au cours de l’année, les élèves abordent dans le même temps la question de l’orientation.

Au lycée Léonard de Vinci à St Michel sur Orge par exemple, les élèves ont réalisé des travaux de recherche sur les métiers de ces secteurs, qu’ils vont présenter sous forme de diaporama et d’affiches à l’occasion des journées portes ouvertes 2014 du lycée, pour l’information du public, parents et élèves. En 2013, la promotion précédente avait travaillé sur le déterminisme des genres dans la profession d’infirmier / infirmière et monté un court-métrage sur le sujet. Un bon moyen d’affiner ses choix métiers en vue d’une poursuite d’études.

Des questionnements en santé, social et biologie

Dans le cadre de cet EDE, les élèves soulèvent des questionnements liés à ces trois secteurs, à partir de thèmes d’études. Les élèves doivent effectuer des recherches par groupe, pour apporter des réponses aux problématiques proposés par les enseignants. De quoi développer leur curiosité sur l’Homme, en tant que sujet biologique et social. Un des objectifs de la formation étant de faire découvrir aux élèves que l’étude de la santé doit aussi prendre en compte des volets sociaux et psychologiques.

Les thématiques et les questionnements sont choisis par l’équipe pédagogique parmi les choix suivants :

  • action humanitaire (questionnement possible : quels liens entre eau, assainissement, hygiène et santé ?)
  • vivre ensemble sur territoire (questionnement possible : quelles actions de cohésion dans la ville, le quartier ?)
  • handicap au quotidien (questionnement possible : quelle intégration des personnes handicapées dans ma ville, mon lycée, mon quartier, dans la société ?)
  • hôpital : image et réalités (questionnement possible : quelle égalité dans l’offre de soins ?)
  • les âges extrêmes de la vie (questionnement possible : qui décide d’un arrêt de traitement et comment ?)
  • accueil de la petite enfance (questionnement possible : pourquoi des modes d’accueil divers ?)

Les travaux des élèves sont encadrés par deux professeurs, l’un de santé social, l’autre de biologie et physiopathologie humaine. Ils peuvent ainsi aborder un sujet, comme par exemple le handicap, sous deux approches. D’un côté : le handicap d’un point de vue conceptuel, la représentation qu’on peut en avoir et les dispositifs et les institutions en place pour le prendre en charge. De l’autre : les origines du handicap (sensorielles, moteurs…) et les méthodes de diagnostic par le génome et l’amiosynthèse par exemple.

Des méthodes de travail propres à une culture technologique

Cet enseignement fonctionne sur la base de projets. Pour répondre aux problématiques posées, les élèves réalisent un travail d’investigation, de recherche documentaire (par informatique sur Internet ou au CDI), de sélection et de traitement de l’information, en utilisant aussi des outils comme le questionnaire et l’entretien. Cette démarche peut comprendre un travail d’observation au microscope voire de dissection. Pour finir par une synthèse des résultats de l’étude et une présentation orale, sur laquelle les élèves sont évalués.

Attention : Cet enseignement d’exploration n’est pas une pré-professionnalisation. Il ne faut pas s’attendre avec cet EDE à un enseignement purement pratique. Contrairement aux idées reçues les enseignements ne comportent pas de travaux manuels, visites de terrain, sorties, ou apprentissage des gestes de 1er secours.

Cette démarche technologique est la même que celle que les élèves devront utiliser en ST2S (dans l’activité interdisciplinaire de 1re et l’analyse de projet de terminale). Cet enseignement d’exploration représente ainsi un socle de bases pour une poursuite logique dans cette série de bac. Toutefois, cet EDE n’est pas un prérequis pour les ST2S.

Des notions de culture générale

Les compétences développées grâce à cet EDE, en travail de recherche, en autonomie et en groupe, d’analyse, de traitement de l’information, de synthèse, de présentation des résultats à l’oral… sont aussi transposables dans le cadre des travaux pratiques encadrés (TPE) propres à toute série de bac ou plus largement dans toute situation d’examen à l’oral et de concours.

Quant aux notions abordées en santé-social, elles sont assez larges pour servir la culture générale de tout élève : que ce soient sur les caractéristiques sanitaires et sociales et les besoins nutritifs des populations ou sur la mixité et la préoccupation environnementale sur un territoire, que sur les fonctions biologiques vitales.

Pour traiter de telles thématiques actuelles, cet EDE est basé sur des faits d’actualité, au niveau local, national et international. Ainsi, les élèves du lycée Léonard de Vinci ont réalisé, autour des jeux paralympiques de Sochi 2014, sur un portrait d’athlète, en décrivant ses performances, ses atouts, son histoire…

Conseils pour choisir cet enseignement d’exploration

Profil attendu :

  • avoir une certaine curiosité pour les domaines de la santé et du bien-être social des individus ;
  • avoir envie de se questionner sur le fonctionnement de l’Homme, à la fois sur le comportement biologique et dans la société ;
  • avoir envie d’aider, d’apporter des solutions aux besoins d’une population.

Les objectifs de cet enseignement :

  • confirmer son choix de série et de profession dans les secteurs sanitaire, social, médical et paramédical ;
  • acquérir des méthodes de travail, de groupe et en autonomie ;
  • développer sa culture générale sur des questions d’actualité liées à la santé, au bien-être social et au monde contemporain.

par Onisep, 2014

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement