Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Eddy Schweitzer, du BTP à la protection rapprochée

Eddy Schweitzer, du BTP à la protection rapprochée

Par Centre Inffo

À seulement 25 ans, Eddy Schweitzer entame sa première reconversion : bien que passionné par le BTP, les aléas du secteur l’amènent aujourd’hui à tenter l’aventure des métiers de la sécurité.

"Servir et protéger"

L’occasion ne nous aura pas été donnée d’échanger avec le père, mais à entendre le fils, on se dit que ces deux là ont dû partager plus d’une passion. Jamais loin des choix professionnels du rejeton, le père semble avoir ouvert la voie, dans le choix initial comme dans la reconversion. Peu enthousiasmé par la filière générale, Eddy Schweitzer rejoint une Maison familiale rurale dès 14 ans pour s’essayer aux métiers du bâtiment. Son choix confirmé par de nombreux stages, il valide deux CAP en apprentissage et signe son premier CDI au sein de l’entreprise familiale. Heureux dans son métier, il décide même de monter sa propre entreprise lorsque son père est contraint de fermer la sienne. Mais s’il aime bâtir, il supporte moins d’avoir à faire face à la crise qui frappe la construction. Pour lui, le moment est venu de tenter tout autre chose. Attiré de longue date par les métiers de la sécurité qu’il relie au goût du contact et au plaisir de servir, il a depuis quelque temps déjà mis à profit ses week-ends pour participer à quelques missions. Souhaitant désormais en faire son métier principal, il postule au Gréta de Lyon pour se professionnaliser. Fier d’être l’un des 12 jeunes retenus parmi 90 candidats, il bénéficie d’un financement de la Région Rhône-Alpes pour obtenir en trois mois et demi les sésames du secteur : certificat de qualification professionnelle d’agent de prévention et de sécurité (APS), diplôme d’agent de service de sécurité incendie et d’assistance à personnes (SSIAP), diplôme de sauveteur-secouriste du travail (SST).

Prochaine étape : garde du corps

Diplômé et prêt à travailler, Eddy Schweitzer voit déjà plus loin. Son projet ? Intégrer en février 2016 une école parisienne pour passer en six mois un diplôme d’agent de protection rapprochée. Synonyme de nombreux déplacements et de missions variées, le métier l’attire d’autant plus qu’il requiert une certaine aptitude aux sports de combat. Encore une fois dans le sillage de son père qui dirige aujourd’hui un club sportif, lui-même pratique la boxe et le karaté depuis l’âge de 8 ans. Conscient de viser un métier hors du commun, citant spontanément le GIGN parmi ses références personnelles, il évoque toujours une même ambition : « Servir, protéger les biens et les personnes. » À la question de savoir si la page du BTP est définitivement tournée, il réfléchit un instant avant de confier que si le bâtiment lui plaît toujours autant, il n’est pas prêt d’y revenir à son compte. Une certitude : en passant de la construction à la prévention de la destruction, Eddy Schweitzer restera, à sa manière, un bâtisseur...

par Nicolas Deguerry, Centre Inffo, 2016

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement