Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Directrice de crèche : Isabelle Perez dans l’île aux enfants

Directrice de crèche : Isabelle Perez dans l’île aux enfants

Par Onisep

Sa vocation, c’était de devenir puéricultrice. Depuis 2010, Isabelle Perez, directrice d’une crèche sur Paris (10e), est responsable du bien-être de plusieurs dizaines d’enfants, de 3 mois à 3 ans. Interview.

JPEG - 17 ko
© Laurence Prat / Onisep
Une directrice de crèche passe aussi
du temps auprès des enfants

Comment êtes-vous devenue directrice de crèche ?

"J’ai d’abord décroché mon diplôme d’infirmière. Je savais que je voulais être puéricultrice et c’est le passage obligé. Le métier d’infirmière à l’hôpital m’a plu et j’y suis restée pendant plus de 20 ans. Ensuite, j’ai repris mon projet initial et suis devenue directrice adjointe en crèche – des postes de plus en plus occupés par des éducateurs de jeunes enfants. Début 2010, je suis arrivée comme directrice à la crèche du Quai des Ours à Paris (10e). Mon expérience d’infirmière me permet d’agir quand un enfant a de la fièvre, ou de faire de la prévention en cas de grippe."

Quel est votre rôle ?

"Principalement, je m’occupe de l’encadrement et de l’administratif. Je prépare les commandes de matériel et les inscriptions : établir les contrats et m’occuper de l’encaissement. Je gère le planning du personnel. Je vérifie que les décisions pédagogiques prises en réunion sont appliquées. Côté management, je ne suis pas directive. Quand je suis avec les enfants, c’est l’équipe qui m’oriente sur les jeux à favoriser.

Car, bien sûr, je passe du temps auprès des enfants. Le matin, j’accueille parfois les parents et leurs bambins, et je reste un peu dans les différentes sections de la crèche. J’assiste au repas et je viens souvent renforcer l’équipe lors de la sieste. Entre ces tâches, il n’y a pas d’horaire défini strictement. Et puis, le téléphone sonne souvent."

Comment se passe la relation avec les parents ?

"Les parents vraiment inquiets sont fuyants. Il faut trouver le bon moment pour leur parler et être précis : on ne peut pas se contenter de dire "tout va bien".

En cas de pépin (bobo, pleurs…), il y a de la colère. Ils remettent en cause tout le travail que fait l’équipe. Leur expliquer calmement la situation suffit souvent à apaiser les tensions.

Et puis, on organise des "cafés des parents" plusieurs fois par an, pour présenter notre fonctionnement, nos projets. On expose des photos du quotidien. C’est indispensable de pouvoir parler des enfants en dehors de leur présence. Et c’est une façon de montrer notre disponibilité et notre envie d’améliorer la crèche."

Pour aller plus loin...

Les métiers auprès des enfants et des ados, collection "Parcours"

Établissement scolaire, hôpital, cabinet libéral, association ou centre de loisirs... les professionnels exerçant auprès des enfants et des adolescents évoluent dans des environnements très différents. Ce secteur offre un large choix de métiers à la fois exigeants et passionnants. Retrouvez un reportage à la crèche, mais aussi de nombreuses fiches métiers, des témoignages, tout sur les études et les perspectives d’emploi.

Parution : décembre 2011.

par Onisep, 2012

Info +

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement