Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil du site > Dessiner (ensemble) les nouveaux “outils et ressources” de l’orientation...

Dessiner (ensemble) les nouveaux “outils et ressources” de l’orientation...

Les travaux de préfiguration du nouveau service public de l’orientation, conduits par les services de l’État et les Régions, ont commencé. Le groupe de travail sur les outils et ressources de l’orientation a tenu sa première réunion au Conseil national de la formation professionnelle tout au long de la vie. Mais comment “s’appuyer sur l’expérience de tous ceux qui font chaque jour métier d’orienter” ?

S’il manque un décret pour que le CNFPTLV − Conseil national de la formation professionnelle tout au long de la vie − cède la place au Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles (Cnefop), l’instance s’est bel et bien déjà inscrite dans sa nouvelle mission avec une première réunion du groupe de travail sur les outils et ressources de l’orientation. Pas moins d’une quarantaine d’acteurs étaient ainsi réunis le 8 avril dernier au 1, avenue du Stade de France, siège du Conseil. Peut-être trop nombreux pour une séance opérationnelle  ? Les participants ont eu besoin de près de quatre heures pour faire connaissance et balayer ensemble le nouveau contexte qui préside à leurs travaux.

“Ressortir l’usine à gaz” ?

Conformément à l’ordre du jour, il revenait à Philippe Dole, inspecteur général des affaires sociales, de présenter les contours du futur conseil en évolution professionnelle (CEP) et à Jean-François Cervel, inspecteur général de l’Éducation nationale, de rappeler les conclusions du rapport de 2012 sur l’orientation dont il est l’un des co-auteurs. À cet égard, si la réforme de l’orientation a une histoire, la construction du nouveau système implique, pour bien des acteurs, un “changement de paradigme”. Et, d’un rappel à l’autre, le directeur de Centre Inffo, Julien Veyrier, a énergiquement dénoncé le travail réalisé par les trois inspections. Et de nous livrer : “Que l’on présente ce rapport à des fins d’historique, soit, mais le contexte qui résulte aujourd’hui de la loi du 5 mars 2014 est fort différent, et il n’y pas lieu de ressortir l’usine à gaz !” Contacté par L’Inffo, Jean-François Cervel demeure, lui, convaincu que “les structures restent sur une position corporatiste”, et n’en démord pas : “La fusion des opérateurs dans un « GIP Objectif métiers » reste tout à fait d’actualité.” Se félicitant pour sa part qu’elle n’ait pas été retenue, Julien Veyrier a insisté : “Elle aurait été absolument inopérante au vu des échéances et des objectifs fixés par la loi.” En la matière et alors que la saisine du CNFPTLV prévoit un rendu des travaux pour le mois de juillet 2014, sa présidente, Danielle Kaisergruber, a dévoilé un plan de travail conséquent.

Les métiers, les emplois, les filières...

Au menu : entretiens individuels avec les opérateurs pour éclaircir certaines problématiques, mais aussi, ainsi qu’elle nous l’avait annoncé vouloir le proposer, auditions d’acteurs de terrain, de façon à ne pas négliger la dimension opérationnelle du sujet. “La lettre de saisine nous le dit clairement, nous devons aborder les outils et sources d’information relatifs à plusieurs champs : les métiers, les emplois, les filières de formation initiale, les dispositifs, actions et stages de formation continue, ainsi que les dispositifs d’accompagnement [1]” Et de prévenir : “Sur tous ces champs, n’importe qui, surtout avec le conseil en évolution professionnelle, a le droit d’obtenir des données sur ces sujets”, sur lesquels existe “un aspect de territorialisation des informations qui est très important : nous n’allons pas nous contenter de recenser, mais aussi analyser, en portant attention à la recherche du tronc commun nécessaire pour l’orientation.” D’où l’importance, in fine, “de s’appuyer sur l’expérience de tous ceux qui font chaque jour métier d’orienter”.

Évolution du portail Orientation pour tous

JPEG - 28.5 ko
Les bureaux du CNFPTLV, à Saint-Denis

Fort de ces enseignements, le groupe de travail développera alors ses réponses aux axes 2 (opportunité et création d’un portail de “back office”) et 3 (étude et optimisation des nouveaux usages des outils et supports de l’information dématérialisée) de la lettre de saisine. Là encore, Julien Veyrier a prévenu : “J’ai positionné le portail Orientation pour tous comme étant le futur outil [2] : nous sommes prêts à faire des développements supplémentaires pour prendre en compte le conseil en évolution professionnelle (CEP). Pour cela, nous avons besoin de construire collectivement le cahier des charges d’évolution du site, mais, en aucun cas, de mettre en place un nouveau portail. Un portail existe déjà, il a tout de même été financé par les partenaires sociaux et est tout à fait à même de supporter les fonctionnalités prévues pour le CEP”, a-t-il insisté.

par Nicolas Deguerry, Centre Inffo, 2014

COMPOSITION DU GROUPE DE TRAVAIL ET CALENDRIER
Personnalités qualifiées, représentants de l’État, des Conseils régionaux, des opérateurs et des partenaires sociaux, tous étaient conviés, tous n’ont pas pu venir. Parmi les grands absents, l’Association des Régions de France, qui devait présenter l’expérimentation du service public régional de l’orientation en cours dans huit régions, a particulièrement manqué. Deux journées complètes d’auditions sont prévues les 13 mai et 3 juin prochains, une demi-journée de présentation du pré-rapport le 30 juin. La finalisation, la validation, la présentation et la remise du rapport aux ministères signataires de la saisine sont, elles, prévues pour la première quinzaine de juillet 2014.

À consulter :

[1] Bilans de compétences, évaluation en milieu de travail, etc.

[2] La lettre de saisine du 4 mars 2014 réclame de “s’interroger sur l’opportunité et la faisabilité de la création d’un portail d’accès unique aux différentes ressources disponibles, permettant aux utilisateurs de consulter une base documentaire nationale commune, accessible et partagée par l’ensemble des réseaux du service public de l’orientation”.

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement