Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Datadock concrétise une démarche qualité ambitieuse

Datadock concrétise une démarche qualité ambitieuse

Depuis le 2 janvier, le site Datadock dédié à la simplification des démarches déclaratives pour répondre aux critères du décret qualité, est accessible.

Plus de 2 000 organismes de formation sont désormais référencés. « Nous n’avons pas encore les éléments pour nous permettre de dissocier ceux qui ont simplement créé un compte, de ceux qui ont finalisé l’instruction de leur dossier et répondu aux 21 critères de qualité requis. Nous avions fait plusieurs tests concluants avant et techniquement tout fonctionne très bien », souligne Stéphanie Lagalle, directrice générale d’Opcaim, Opca de l’industrie métallurgique, également présidente de D2OF, Datadock Organismes de formation. D2OF est le GIE -groupement d’intérêt économique-, qui réunit les Opca et Fongecif pour gérer ce service de référencement.

« Nous avons tenu le 19 décembre un conseil d’administration où nous avons décidé de nous organiser en différentes commissions. » Une est dédiée au système d’information pour prendre en charge toutes les questions techniques, une autre est consacrée au modèle économique. Ce sont les organismes financeurs de la formation professionnelle qui assument financièrement ce dispositif. « Nous souhaitons que cette base de données soit commune à tous les Opca, aux Fongecif mais aussi aux Conseils régionaux qui arrivent progressivement. C’est une solution pour mutualiser les frais comme nos expériences. », précise téphanie Lagalle. « Nous avons prévu également une commission dédiée à la communication. Dès 2016 nous avons communiqué sur Datadock. Mais il y a 80 000 organismes de formation à prévenir et qu’il faut accompagner. Cela prend nécessairement du temps », souligne-t-elle.

Au 30 juin tous les organismes doivent être référencés

C’est pourquoi une période de transition jusqu’au 30 juin 2017 a été prévue pour permettre aux différents financeurs d’accompagner les organismes, afin qu’ils répondent aux exigences du décret « qualité » du 30 juin 2015. Pendant le premier semestre, le financement des actions de formation des organismes non référencés sera maintenu. « L’objectif est de multiplier les canaux de communication pour toucher tous les organismes de formation, nous sommes par exemple en train de réaliser une foire aux questions. Grâce à l’ergonomie du site, ils pourront décrire très précisément comment ils répondent aux exigences du décret qualité et joindre toutes les pièces justificatives. Par exemple s’il s’agit de vérifier qu’ils ont bien un programme de formation, nous nous assurons que ce dernier est accessible en ligne, mais nous ne jugerons pas de la qualité du programme. Ce n’est pas le rôle de Datadock, même si c’est celui des financeurs participant au GIE », souligne Stéphanie Lagalle.

Partager des référentiels de contrôle favorise les actions communes

Si l’évaluation qualitative n’entre pas dans le champ des prérogatives de Datadock, l’implication dans ce GIE des différents financeurs permet de créer une culture de coopération et favorise les initiatives communes. « Les financeurs impliqués dans Datadock partageront leurs référentiels de contrôle et cette synergie favorise les actions communes. Par exemple dans le champ de la communication, Opcaim initie des campagnes d’information régionales en direction de nos adhérents, que nous souhaitons mener conjointement avec d’autres Opca. Nous avons initié dès 2016 des campagnes de contrôle prenant en compte les critères du décret qualité. Il ne s’agissait pas de sanctionner, dans la mesure où le décret n’était pas entré en vigueur, mais de permettre à nos adhérents d’anticiper. Ces résultats nous permettront d’accélérer le référencement dans Datadock et nous partagerons ces retours d’expériences avec nos partenaires », estime Stéphanie Lagalle.

par Cédric Morin, Centre Inffo, 2017

À consulter :

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement