Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Crefop

Crefop

Questions à... Pascale Gérard, vice-présidente de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, en charge de la formation professionnelle

"Une conférence des financeurs"

JPEG - 9.8 ko
Pascale Gérard (DR)

Quel avenir pour les structures autres que les cinq opérateurs du SPRO ?
Dans la région, nous avons commencé, depuis juillet dernier et bien avant les décrets, à procéder à l’animation et à la structuration des cinq opérateurs désignés par la loi. Il n’est pas simple de les mettre en mouvement compte tenu de leur fonctionnement propre. Nous travaillerons ensuite avec la commission « orientation » du Crefop (qui était une commission opérationnelle et très active du CCREFP) sur l’élaboration d’un cahier des charges, nos souhaits au-delà des cinq opérateurs pour le SPRO, et à partir de là, nous lancerons un appel à projets. Tous les réseaux qui contribuent à l’orientation auront leur place mais il faut d’abord construire l’esprit du SPRO (animation, culture commune, échanges de pratiques…) avant de les faire entrer dans ce dernier.

Qu’est-ce qui caractérise le Crefop ?
On ne peut bien fonctionner et progresser en matière de formation, d’apprentissage et d’orientation professionnelle que si tous ceux qui œuvrent sur ce champ travaillent ensemble. C’est le cas lorsque nous sommes en Crefop. Dans notre Région, nous avons toujours fonctionné en mode Crefop, y compris au sein du CCREFP. Cela ne se décrète pas mais se construit et il faut du temps. Il ne s’agit pas ici de dialogue social régional. Le Crefop installe le quadripartisme (Etat, Région, partenaires sociaux) au plan régional.

L’opérationnalité 2015 des Crefop sera-t-elle conservée suite à la fusion des Régions ?
Oui, car partout, dans toutes les Régions dont les périmètres vont bouger, il y a déjà, aux plans politique et technique, des groupes de travail (au niveau des services de la Région, de l’Etat, et avec les partenaires sociaux) qui réfléchissent de manière à conserver cette opérationnalité, sur une configuration de Crefop élargi.

propos recueillis par Philippe Grandin, Centre Inffo, 2015

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement