Abonnez-vous


Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Création d’un 10e IEP (institut d’études politiques)

Création d’un 10e IEP (institut d’études politiques)

Par Onisep

De 9, les IEP (instituts d’études politiques) vont passer à 10. C’est ce qui a été décidé le 17 juin, après trois ans de tractations. L’ouverture de ce nouveau Sciences Po est programmée en septembre 2014.

JPEG - 19 ko
© Xavier Crettiez - UVSQ
Le bâtiment à Saint-Germain-en-Laye (78)
accueillera le 10ème IEP.

Après trois ans de préparation et d’allers et retours avec le ministère, la décision a été prise, le 17 juin, d’ouvrir un 10ème IEP à la rentrée 2014. Le texte officiel devrait paraître fin juillet-début août.

5 000 candidats à l’entrée de Sciences Po Paris, 11 000 pour le concours commun aux IEP (instituts d’études politiques) de Lille, Rennes, Strasbourg, Aix, Lyon et Toulouse…, les IEP ont la cote auprès des jeunes bacheliers. Rien d’étonnant donc à ce que l’idée d’en ouvrir un supplémentaire ait fini par germer.

Sciences Po : un nouvel établissement

C’est le rapprochement de l’université de Cergy-Pontoise (UCP) et de l’université de Versailles-Saint-Quentin (UVSQ), entamé en 2010, qui en a permis la concrétisation.

5, rue Pasteur à Saint-Germain-en-Laye. Telle est l’adresse déjà choisie pour le 10ème institut d’études politiques. Un bâtiment dédié depuis longtemps à l’enseignement supérieur : il a accueilli l’École normale des jeunes filles au début du XXe siècle, puis un institut universitaire de formation des maîtres (IUFM).

Intégrer l’IEP via le concours commun

L’idée est de fondre ce nouvel établissement dans le réseau, déjà existant, des 6 IEP de province que sont : Lille, Rennes, Strasbourg, Aix, Lyon et Toulouse, avec un recrutement commun en 1ère année. Et, pourquoi pas de plancher tous ensemble sur la mise en place d’un concours commun pour intégrer les IEP en 2ème année.

Comment préparer le concours ?

Tout comme les IEP de province, cet IEP compte développer un sas de préparation au concours dans les lycées environnants pour contribuer à la démocratisation des IEP. 6 lycées sont déjà dans la boucle.

Mais, l’IEP de Saint-Germain-en-Laye aimerait aller plus loin encore dans la diversification des profils, avec un repérage opéré dans les instituts universitaires de technologie (IUT), dans les effectifs des licences professionnelles pour une entrée ultérieure en master.

Programme et organisation des études

L’organisation du cursus reste classique. Il s’agit toujours, pour les promotions prévues de 120 à 150 étudiants, de 5 années d’études, avec 1 année de mobilité internationale en L3 (3ème année).

Selon le projet, 4 spécialités seraient proposées en 4ème année : économie-finance et gestion ; affaires publiques territoriales et régulation locale ; études européennes et relations internationales ; politiques de communication et patrimoine.

L’originalité ? Les M2 (2ème année de master) se dérouleront au sein des 2 universités partenaires. Et seulement là. Soit un choix de 15 M2 différents. La copie a été revue à la baisse, car il était initialement prévu d’en proposer 38.

Une ouverture à la rentrée 2014

1er cycle, masters, lieux, recrutement… le dossier est donc bien avancé, mais pas encore bouclé.L’équipe dirigeante bicéphale, dispose d’un peu plus d’un an pour s’approprier les nouveaux locaux, définir les équipes administratives pour être fin prête en septembre 2014. Et même un peu avant puisque les épreuves du concours commun se déroulent désormais en mai.

Pour aller plus loin...

Spécial Sciences Po, collection "Dossiers"

Parution : mars 2012

par Onisep, 2013

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement