Abonnez-vous


Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Certification Voltaire : renforcer les compétences en orthographe des salariés

Certification Voltaire : renforcer les compétences en orthographe des salariés

Par Centre Inffo

Zoom sur le Certificat Voltaire, un outil qui permet d’enrichir son CV en attestant de son niveau de maîtrise des difficultés du français à l’écrit.

Lacunes en orthographe : un problème pour les salariés et pour les entreprises

Des mails, des textos, des présentations dans lesquels traînent des fautes d’orthographe, ça ne pardonne pas. “Un manager qui ne corrige pas ses fautes lorsqu’il adresse des messages à son équipe perd en crédibilité”, constate Élisabeth Rochefort, référente pour la certification en orthographe “Voltaire” de CSP, organisme de formation spécialisé dans le management et le développement professionnel [1]. Les cadres ne l’ignorent pas. Lors des stages interentreprises organisés par CSP, on compte parmi les volontaires pour une remise à niveau en orthographe une bonne moitié de managers.
Côté entreprises, c’est leur image de marque qui est en jeu. Elles sont parfois amenées à réagir énergiquement, comme cette banque qui a fait passer le certificat aux salariés de sa plateforme téléphonique car les mails qu’ils adressaient à ses clients étaient criblés de fautes.

PNG - 269.1 ko

Succès de la certification Voltaire

La certification Voltaire fait florès. Son nom lui donne une bonne visibilité. En outre, elle présente l’avantage de valoriser le CV des candidats à l’embauche. “En trois ans, le nombre de participants aux sessions de préparation a été multiplié par cinq”, souligne Élisabeth Rochefort. Le stagiaire travaille de façon autonome grâce à un service en ligne accessible sur ordinateur, tablette ou smartphone. Il lui suffit de passer un test et le logiciel lui propose un module de révision adapté à son niveau qui lui permettra d’accéder à un nouveau module de difficulté supérieure. Les prestataires organisent généralement des formations mixtes proposant aux candidats de travailler seuls sur la plateforme et de revenir en présentiel sur certaines difficultés.

L’entreprise doit agir avec tact

Les salariés vivent parfois très mal une demande de certification Voltaire lorsqu’elle vient de l’entreprise. D’autres, au contraire, saisissent la balle au bond pour renforcer leurs compétences. Les prestataires insistent auprès des responsables de formation pour que les managers abordent la question de l’orthographe avec tact et dans des termes positifs. Car revenir adulte sur l’apprentissage de la langue française, c’est parfois revenir sur des moments douloureux de la scolarité. 

par Mireille Broussous, Centre Inffo, 2017

Un système à points
Largement financé dans le cadre du compte personnel de formation (80 instances, Régions ou branches professionnelles l’ont rendu éligible), le certificat Voltaire compte quatre niveaux : orthographe technique (300 points), professionnelle (500 points), affaires (700 points) et expert (900 points). Il fonctionne comme le Toeic (Test of english for international communication), ce certificat de référence qui évalue les compétences en anglais. Il est, en effet, possible de repasser le certificat pour améliorer son score. Autre point commun, il se déroule dans un centre d’examen agréé. L’épreuve dure trois heures. Elle consiste en une petite dictée suivie d’un QCM (questionnaire à choix multiples) de 195 phrases.

[1Et entité du groupe Éditions Lefebvre Sarrut.

Partager ce contenu

© 2018 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement