Abonnez-vous

Votre adresse courriel :

 

Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil du site > Bilan de compétences

Bilan de compétences

Questions à... Jean-Pierre Therry, animateur CFTC du groupe technique Copanef "Préconisations concernant les évolutions du bilan de compétences"

"Développer une ingénierie éducative"

Le bilan de compétences est-il selon vous l’oublié de la réforme de la formation ?
Oui mais il faut se rappeler que le bilan de compétences figure dans l’annexe de notre accord national interprofessionnel (ANI) du 14 décembre 2013. Pour les partenaires sociaux, l’objectif est de voir ensemble aujourd’hui comment aménager le bilan de compétences par rapport au conseil en évolution professionnelle (CEP). Pendant les négociations, on aurait pu débattre du bilan de compétences comme action éligible au compte personnel de formation (CPF). Cela aurait pu être pour nous, négociateurs CFTC, un élément majeur pour ne pas signer l’accord. Cependant, nous avions décidé dès le départ de réaliser des travaux sur l’avenir du bilan de compétences.

JPEG - 21 ko
Jean-Pierre Therry (DR)

Quelle(s) évolution(s) du bilan de compétences les partenaires sociaux proposent-ils ?
Dans l’esprit de l’annexe, le Copanef a mis en place un groupe de travail "Préconisations concernant les évolutions du bilan de compétences dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle". Trois approches complémentaires seront développées : une approche systémique qui doit permettre de structurer le bilan de compétences en termes de contenus et d’interfaces avec le CEP, l’entretien professionnel, la VAE, la FPC, le passeport formation ; une approche qualité ; et une approche « ingénierie évaluative » (préciser les méthodes et les outils de suivi-contrôle des nouveaux processus mis en œuvre).

Une "cannibalisation" du bilan de compétences par le CEP vous paraît-elle possible ?
Cela poserait un vrai problème déontologique si tel était le cas. Que deviendraient les psychologues du travail qui effectuent les bilans ? Car ce n’est pas aux conseillers en évolution professionnelle de procéder à la réalisation des bilans de compétences.

Propos recueillis par Philippe Grandin, Centre Inffo, 2015

Partager ce contenu

© 2017 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement