Abonnez-vous


Mots-clés

Rechercher par mots-clés

Archives

Toutes les archives
Accueil > Alternance

Alternance

Questions à... Dominique Héron, vice-président de l’Association Jeunesse et Entreprises (AJE)

"Une responsabilité sociétale"

PNG - 602 ko
Dominique Héron (DR)

Comment préparer les jeunes à l’alternance ?

Pour les jeunes qui n’ont jamais travaillé, l’entreprise est un trou noir. Ils ne savent pas du tout où ils mettent les pieds, même avec un niveau bac + 2, et ne peuvent pas savoir ce que l’on attend d’eux. Pour combler ce manque, nous préparons un Mooc [cours en ligne gratuit] que nous mettrons à la disposition de tous les enseignants qui forment des apprentis.

Comment faire pour qu’un alternant se sente bien dans une entreprise ?

Pour éviter toute source de malentendu, il est important que l’entreprise lui fasse passer un véritable entretien. Par ailleurs, nous invitons les entreprises à ne pas assigner une seule tâche au jeune mais à lui permettre au fil du temps d’acquérir une vision globale de la fonction à laquelle il se forme. Cela relève de la mission du tuteur.

À quoi souhaitez-vous sensibiliser les entreprises ?

Bien accueillir un jeune, même si l’entreprise n’a pas la possibilité de l’embaucher ensuite, fait partie de sa responsabilité sociétale. Si tel est le cas, cela accroîtra son employabilité. Dans le cas contraire, cela peut être une catastrophe. Beaucoup de PME expliquent qu’elles n’ont pas les moyens de former les jeunes dans le cadre de l’alternance. Mais elles doivent se lancer. Elles ont ce devoir vis-à-vis de la jeunesse. Elles risquent bientôt d’y être fortement incitées, notamment si la formation ou l’embauche de jeunes devient la condition sine qua non pour obtenir des marchés publics.

propos recueillis par Mireille Broussous, publié dans le n °934 d’Inffo Formation, daté 15 au 31 décembre 2017

Partager ce contenu

© 2018 - Centre Inffo / Onisep - Voir le courriel
Charte rédactionnelle - Mentions légales - Désabonnement